Deux lycées de seconde zone de Tokyo ont été presque abandonnés par leurs directeurs. Pourquoi ? Car ces deux écoles, MajiJo, l'école des filles et Suzuran, l'école des garçons, sont réputées pour contenir des délinquants. En effet, leur but est d'atteindre le sommet du lycée pour en devenir le boss. Un Yakuza, Yukata Shin à ouvert un nouveau lycée et réunis les deux écoles pour n'en faire qu'une seule. Seulement, entre les Team qui s'affrontent, la cohabitation difficile, ceux qui veulent étudier et ceux qui veulent se battre, les élèves oublient une chose. Pourquoi un yakuza aussi puissant aurait fait cela ? Pourquoi un homme riche et aussi mesquin dépenserait des millions de yens pour ouvrir une nouvelle école ? N'oubliez pas de chercher le complot car il est peut-être bien plus proche que vous ne le pensez...


Partagez | .
 

 Call me maybe [Ft. Ryuku] (Nc-18)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Messages : 37
Date d'inscription : 26/04/2014
→ Multicompte : Takahashi Yuki

MessageSujet: Call me maybe [Ft. Ryuku] (Nc-18)   Mer 27 Aoû - 19:31


550 de large
Call me maybe
Bienvenue chez moi
Les cours sont vite passés en fin de compte pour la jeune Nezumi qui n'a rien trouvé de mieux que de regarder les autres tourmenter les professeurs. Une vraie partie de plaisir. Au final s'étant lassé de ce passe-temps si intéressant la jeune fille décida de rentrer plus tôt chez elle. Étant dans la même classe que son invité de ce soir, elle lui avait envoyé quelques sourires amicaux si on pouvait les appeler comme ça. Et avant de partir, elle avait bien fait en sorte que le blond la voit lui faire un petit signe significatif sur la suite des évènements. Elle avait déjà tout prévus. Il fallait juste savoir si le garçon allait mordre à l'hameçon. Les garçons étaient presque trop faciles à berner sur ça. Ils sont tellement faibles en ce qui concerne cette chose qui ne faut surtout pas leur retirer qu'ils peuvent être manipulables entre les mains d'une femme. La brune enfouit ses mains dans les poches en mettant un écouteur dans chaque oreille et de se diriger chez elle.

Après un court voyage en voiture, elle donna l'argent que son père lui avait confié au chauffeur puis rentra chez elle. Son père étant un homme riche avait tout prévus pour le confort de sa fille en passant par un chauffeur privé de première classe. Mais toutes ces richesses n'étaient rien aux yeux de Nezumi. Elle en avait juste une sainte horreur. Elle détestait tout ce fric et son père en prime ... Pas capable d'être présent pensant que l'argent pouvait remplacer l'amour paternel ... Si la brune pouvait envoyer tout balader, elle le ferait ... Sans hésiter. Pour l'heure, elle avait bien plus important à penser ... Rien que le fait de traverser le jardin lui avait bien pris cinq minutes et encore elle marchait rapidement. Sa maison étant immense, il arrive qu'elle mette un certain moment avant de passer d'une pièce à l'autre.

Elle passa la porte d'entrée pour rejoindre son immense hall d'accueil et monter les escaliers jusqu'à sa chambre. La domestique lui souhaita un bon retour chez elle, mais la brune l'ignora totalement comme d'habitude. Elle s'en fichait après tout, un appartement aussi petit soit-il ou règne une atmosphère de paix sans personne au milieu lui correspondrait même mieux que tout ça. De toute façon, ce n'était pas la peine de parler aux domestiques son père en changer chaque mois ... La brune prit soin de fermer la porte de sa chambre se retrouvant enfin dans son univers. Contrairement au reste de la maison avec toutes ces richesses qui pourrait en faire baver plus d'un sa chambre était beaucoup plus soft. Rien de valeur, et un endroit tranquille où se prélasser. Elle qui aime la musique cela ressemblait bien à une chambre d'adolescente. Pour casser un peu, cette ambiance de bonne famille. Elle jeta son sac dans un coin ainsi que son MP3 et ses écouteurs sur le bureau. Elle se laissa tomber sur son lit prenant son portable de sa poche pour envoyer les indications à Ryuku quant à la localisation de sa maison. Une fois fait, elle fila se changer et prendre une douche histoire d'être prête pour le rendez-vous.

Deux heures plus tard la voilà assise sur le canapé du salon en train de regarder la télé. En vérité, elle ne regardait pas vraiment. Le programme ne l'intéressait pas ... La domestique passa rapidement la saluant pour lui annoncer que le diner était prêt et qu'elle devait s'en aller. Elle fit un signe de main comme pour lui dire qu'elle pouvait partir avant de zapper sur une autre chaîne. Mortel ennuie voilà comment elle résumait son quotidien chez elle. Il n'y avait qu'avec ses combines à l'école qu'elle se sentait bien. Berner les gens et leur faire du mal pour compenser et apaiser le sien. Atteindre le sommet et la gloire pour que les gens la regardent autrement qu'une gosse de riche. Etre quelqu'un que tout le monde respecterait et craindrait voilà son seul but. La brune jeta un œil à l'heure et sourit doucement en voyant qu'il n'allait sans doute pas tarder à arriver. Bien entendus dans le message, elle avait fait en sorte de prévenir Ryuku qu'elle l'invitait à manger aussi. La brune se releva du sofa pour se rendre à la salle à manger où le repas était servi. Elle soupira avant de prendre rapidement les plats et venir les poser rapidement sur la table basse du salon. Si elle pouvait se passer des grands repas pour personnes de marque, ça l'arrangerait.

À peine, la demoiselle eut terminé de mettre le nécessaire devant la télévision que la sonnerie du portail du jardin retentit. Elle se pressa à l'interrupteur et jeta un œil à l'écran de caméra de sécurité pour s'assurer qu'il s'agissait bien du bandé. Après s'en être assuré Nezumi lui ouvrit non sans un sourire au coin des lèvres. Elle se plaça à la porte d'entrée avant de l'ouvrir et l'attendre sur le pas de la porte. Elle le vit arriver au loin et attendit patiemment qu'il parvienne jusqu'à elle. À en voir son regard, on dirait bien qu'il ne s'attendait pas à un jardin aussi grand. Il faisait déjà nuit sur la ville et ils avaient toute la nuit devant eux. C'était le meilleur moyen pour Nezumi de refermer son piège ce soir. La brune afficha un sourire resplendissant en le voyant approcher essayant de faire le plus sincère possible.

« Bonsoir. Tu n'as pas eus trop de mal à trouver ? » Questionna la jeune fille avant de se pousser un peu de l'entrée. « Je t'en prie, va-y. » L'invita-t-elle en désignant l'intérieur de sa maison.

Une fois entrer tous les deux la jeune fille referma la porte et le guida vers le salon où attendait le repas. Elle s'installa sur le fauteuil sans douceur avant de mettre les pieds sur le coin de la table basse. Elle avait fait un effort vestimentaire pour une fois histoire de mettre toutes les chances de son côté. À en voir le blond regarder chaque recoin de la maison cela amuser Nezumi qui n'avait pas eus beaucoup d'effort à faire pour ça. Une fois le bandé assis à côté d'elle, la brune ne perdit pas une seconde.

« Alors ? Que veux-tu qu'on fasse ce soir ? » Demanda-t-elle de manière innocente en s'approchant de lui sur le sofa.

Elle savait déjà comment elle allait procéder s'il ne donnait aucune idée précise cela allait être un jeu d'enfant de le manipuler. Tout était en place dans son esprit, il ne restait plus qu'à appliquer son plan ...


100x100

Ft.

Ryuku Usagi
100x100

Our Story.

Deuxième rencontre plus intime.
100x100

HRP

Je tiens à m'excuser pour mon retard mais en ce moment je vie à 200 à l'heure ><.

© Narja - Never-Utopia

_________________

I hate fight. But i love win ~ Nezumi la souris ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin ▲ La fureur du dragon.
avatar
Messages : 215
Date d'inscription : 31/12/2013
→ Multicompte : Kiba Chunsa

MessageSujet: Re: Call me maybe [Ft. Ryuku] (Nc-18)   Sam 13 Sep - 14:36

Cette fille lui avait tout de même semblé... bizarre. Un brin anormal. Mais ici, qui ne l'était pas ? Et Ryuku n'était franchement pas le dernier de cette population de cinglés.
Le reste de la journée c'était passé le plus normalement possible pour Majisuka Suzuran. Le jeune homme avait piqué un somme en cours de science, griffonné des trucs illisibles en anglais tandis que les autres élèves menaient la vie dur au prof et en math il s'était contenté de regarder par la fenêtre. Par chance il avait fait beau toute la journée. Espérons que ça dure !

Puis, les cours prirent fin. Ryuku alla rejoindre Serizawa et sa bande sur le toit. Il avait juste envie de passer un peu de temps avec lui. Il n'était pas un Crow mais cela ne lui empêchait pas de venir sur leur territoire de temps à autres. Il s'était posé sur l'une des chaises pliables présentes et s'était contenté d'écouter de la musique sur la petite radio que l'un des Crow avait ramener tandis que d'autres, un peu plus loin, s’entraînaient à on ne sait trop quel nouveau jeu stupide.

Le téléphone de Ryuku, dans sa poche, se mit à vibrer. Il le sortit et observa. Oh! Les indications de Nezumi. Il avait presque oublié ce détail. D'après le message elle l'invitait à manger avec elle également. Ca lui évitera de déranger quelqu'un chez lui plus tard.

Disant au revoir à ses potes, le jeune blonde finit par se lever et commença à s'en aller. L'école était presque déserte à présent si ce n'est quelques têtes de mules traînant encore par-ci par-la avec leurs team ou leur "tentative de team".

Ryuku se mit en marche vers l'endroit indiqué. La maison de Nezumi n'était pas la porte à côté, c'est le moins que l'on puisse dire ! Le bandé aurait put appeler quelqu'un pour y aller en voiture mais il avait, comme bien souvent, une irrésistible envie de marcher. Il aimait bien passer du temps avec lui même, vagabondant avant d'arriver à sa destination. En temps normal il passait par des parcs avant de rentrer chez lui, trainant au passage et rentrant bien souvent tard. Il lui était déjà arrivé de rencontrer des gens malfamés mais ce n'était pas le genre de chose qui lui faisait peur, loin de la. Si en plus de se dégourdir les jambes il pouvait se dégourdir les poings ce n'était pas plus mal.

Il arriva finalement devant un grand portail. Après vérification sur son portable c'était bien la. Il sonna et attendit qu'on lui ouvre. Un bip sonna lui indiqua que c'était chose faite. Il entra donc dans la grande propriété. Le jardin était immense. Il commença à le traverser pour parvenir jusqu'à la porte d'entrée où l'y attendait déjà la demoiselle.

- Bonsoir. Tu n'as pas eus trop de mal à trouver ?

- Non, ça a été.

Elle le fit ensuite entrer à l'intérieur de la maison. Le hall d'entrée, tout comme le jardin était immense. Bien décoré, sans doute par un professionnel. Les parents de Ryuku avaient aussi put amasser une belle fortune et se faire construire une villa, mais pas aussi grande que celle-ci et l'ambiance qui y régnait était totalement différente. La maison de Nezumi, du moins le hall, lui fit penser à un musée. Chez les Usagi ont pouvait clairement voir dès l'entrée qu'il y avait de la vie ici. Hime laissait toujours une ou deux choses trainer. Mais ici...
Ils passèrent dans le salon, non moins impressionnant. Ryuku continua d'observer à droite à gauche jusqu'à ce qu'il rejoigne Nezumi sur le canapé. Il tourna finalement le regard vers elle. Elle se rapprocha doucement, presque imperceptiblement.

- Alors ? Que veux-tu qu'on fasse ce soir ?

- On est chez toi non ? Tu veux faire quoi ?

Il ne détacha pas son regard du sien, le soutenant avec insistance.



HS : Raaa j'ai mis un temps fou à venir répondre T__T' désoler.....

_________________
" Je lui ai démoli le bras, d'accord ! Mais c'était un accident absolument involontaire. Ça aurait pu arriver à n'importe qui. [...] Une perte momentanée de coordination musculaire, tu vois. Quelques petits kilos d'excédent d'énergie par seconde, par seconde ! "- Shining.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 37
Date d'inscription : 26/04/2014
→ Multicompte : Takahashi Yuki

MessageSujet: Re: Call me maybe [Ft. Ryuku] (Nc-18)   Lun 27 Oct - 13:19


550 de large
Call me maybe
Bienvenue chez moi
Nezumi avait bien eu l'accuser de réception comme quoi le jeune homme avait reçu son message. Il devait déjà être en route. La brune était un peu impatiente de mettre son plan à exécution, elle avait tout élaboré du début à la fin et cela prouve bien que son cerveau que son cerveau ne se repose jamais. Mais elle ne s'en plaint pas. Jusqu'à maintenant tout cela lui a été fortement utile. Le jeune garçon ne tarda pas à arriver et la demoiselle l'accueillit comme il se doit. Il n'avait pas l'air tellement attentionné par ce qui l'entour si ce n'est son étonnement de voir une maison si grande et pourtant si vide. La jeune fille n'aimait pas beaucoup ce trop d'espace et préférer se terrer dans une petite pièce comme sa chambre. Elle était bien mieux dans son trou à souris comme son père l'appelait si souvent.

Une fois le jeune homme arrivé il lui répondit qu'il n'avait pas eus tant de mal à trouver ce qui était une bonne chose. Moins ils perdaient de temps et mieux ce serait. Le brune attendit un moment dans le silence le temps qu'il s'habitue à sa présence ou plutôt qu'il s'installe confortablement dans le salon. Avant de passer à l'action il fallait bien s'assurer qu'il était à l'aise. La moindre erreur pourrait lui être fatale. Elle allait faire bien attention et tout ce qu'elle comptait dire était calculé et réfléchi. Elle ne laissait rien au hasard et encore moins lorsqu'un tel plan est décisif. De toute manière la soirée était déjà toute tracer mais elle voulait bien s'assurer de ses intentions. Dans ses propos toutes les informations étaient importantes à décrypté et c'est pour cette raison qu'après la réponse du garçon, Nezumi laissa un silence s'installer. Seul le son de la télé était encore perceptible dans la pièce.

Ce qu'elle voulait ? Il était bien dangereux de dire une chose pareille ... Si la jeune fille pouvait être discrète, en bon poison elle serait capable du pire. Puis en effet il s'agissait bien de sa maison. Et le fait qu'elle soit entièrement vide et qu'à part eux il n'y avait rien d'autre cela lui simplifiait grandement la chose. Un fin sourire apparut sur ses lèvres avant qu'elle ne regarde en direction de la télé faisant penser qu'elle avait un peu décrocher de la conversation. Mais en vérité elle venait de passer au peigne fin la réponse de Ryuku. A partir de maintenant tout comptait et elle faisait extrêmement gaffe à ses paroles et aux réponses de son hôtes. Elle avait déjà réussis à l'amener jusqu'ici il fallait maintenant que le piège se referme sur lui. La brune venait de finir de confectionner sa phrase dans son esprit puis se retourna à nouveau en direction de son hôte.

« Nous avons cas mangé un peu pour commencer. » Ne pas y aller trop rapidement. « Puis ensuite ... Je pourrais te montrer ma chambre. » Dit-elle avec un sourire. Rester vague, mais surtout laisser des messages subliminaux compréhensifs ! Elle savait que Ryuku était très loin d'être bête et c'est pour cette raison qu'elle n'allait pas de but en blanc avec lui. Laisser planer un peu de mystère pourrait être sans doute très bénéfique. « Si ça t'intéresse bien sûr. »

Voir si le contact physique ne le faisait pas reculer. Elle avait en main toutes les informations nécessaires pour voir comment elle allait façonner son plan. Beaucoup de réflexion qui donnerait mal à la tête à n'importe qui, mais pour la jeune fille en plus d'être un jeu d'enfant cela lui plaisait énormément. La demoiselle remit ses cheveux derrière son épaule avant de se pencher pour prendre un peu de nourriture et les mettre dans sa bouche. Elle prit soin de se lécher la lèvre pour retirer les quelques grains de sel qui s'y était accroché. Nezumi regardait tantôt la télé tantôt le garçon lorsque leurs regards se croisaient, elle s'arrangeait pour lui sourire chaleureusement en essayant de le mettre à l'aise comme elle pouvait.

« Sinon, comment tu trouves l'endroit ? Tu t'y sens bien ? » Demanda-t-elle pour s'assurer que la grandeur démesurée de la maison ne le dérange pas. « Et j'espère que tu apprécies ma compagnie ... » Dit-elle en croquant doucement dans une chips tout en fixant Ryuku de ses grands yeux.

Elle continuait de retracer la soirée dans sa tête histoire de ne pas être déstabiliser par le moindre imprévu durant la soirée ...


100x100

Ft.

Ryuku Usagi
100x100

Our Story.

Deuxième rencontre plus intime.
100x100

HRP

Ne t'en fais pas je comprend ! Moi-même j'ai du mal à être là et je m'en excuse fortement !

© Narja - Never-Utopia

_________________

I hate fight. But i love win ~ Nezumi la souris ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin ▲ La fureur du dragon.
avatar
Messages : 215
Date d'inscription : 31/12/2013
→ Multicompte : Kiba Chunsa

MessageSujet: Re: Call me maybe [Ft. Ryuku] (Nc-18)   Mar 11 Nov - 18:45

- Nous avons cas mangé un peu pour commencer.

Ryuku fit oui d'un signe de tête léger. Pourquoi pas. Après tout il n'avait pas encore mangé et il commençait à avoir vraiment faim. Depuis la pause de midi il n'avait rien avalé et même la il n'avait pas mangé grand chose si ce n'est un truc tout prêt que sa soeur lui avait donné le matin même. Allez savoir pourquoi Hime se comportait parfois comme ça avec lui, comme si elle lui était redevable de quelque chose.

Puis ensuite ... Je pourrais te montrer ma chambre. Si ça t'intéresse bien sûr.

Ryuku releva la tête vers elle. Avait-elle bien dit ça ? Ça ne l'étonnait pas tellement, ce qu'elle disait était bourré de sous entendu depuis tout à l'heure. Ce n'était pas non plus pour lui déplaire. Le jeune homme esquissa un petit sourire amusé en coin. Décidément Nezumi était loin de ce que son apparence laissait penser. Une petite fille tranquille et timide ? Loin de la !

Ryuku se redressa pour attraper à son tour de la nourriture. Il ne se fit pas prier pour commencer à manger. Tandis qu'il mangeait ses yeux faisaient des aller-retour entre la télévision et Nezumi.

- Sinon, comment tu trouves l'endroit ? Tu t'y sens bien ?

- Ça va, c'est juste une grande maison mais ta compagnie est la bienvenue.


Il la détailla un peu plus du regard, sans vraiment s'en rendre compte. C'était une assez jolie fille il faut l'avouer, et elle ne laissait sans doute pas Ryuku complètement indifférent, loin de la. Elle devait surement le remarquer et en profitait pour en jouer. Il était persuadé qu'elle ne portait pas tous les soirs ce genre de vêtements lorsqu'elle était chez elle.
Ryuku reporta finalement son regard sur la télévision et continua de manger ce qui était à disposition.

- Tu te retrouve souvent seule chez toi ? Ça doit être chiant parfois, non ?

Ryuku ne se retrouvait pas souvent seul chez lui, c'était la raison pour laquelle il lui arrivait de trainer un long moment avant de rentrer. Il y avait toujours soit un parent soit sa soeur. La maison n'était jamais complètement vide et bien que lui aussi en possédait une assez grande il aimait bien passer du temps avec sa cadette lorsqu'il était la. S'il voulait s'isoler il avait sa chambre.

_________________
" Je lui ai démoli le bras, d'accord ! Mais c'était un accident absolument involontaire. Ça aurait pu arriver à n'importe qui. [...] Une perte momentanée de coordination musculaire, tu vois. Quelques petits kilos d'excédent d'énergie par seconde, par seconde ! "- Shining.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 37
Date d'inscription : 26/04/2014
→ Multicompte : Takahashi Yuki

MessageSujet: Re: Call me maybe [Ft. Ryuku] (Nc-18)   Jeu 25 Déc - 14:49


550 de large
Call me maybe
Bienvenue chez moi
La jeune fille avait peur que la question pose problème au jeune bandé. Peut être ne comprendrait-il tout simplement pas ses sous entendus ou alors les trouvera-t-il trop cru ? La demoiselle attendait sa réaction qui ne se fit certainement pas attendre. Le blond releva la tête d'un seul coup avant d'esquisser un léger sourire amusé. Cela pouvait se traduire de plusieurs façon, soit il trouvait ça ridicule sois cela le tentait bien. Dans les deux cas la jeune Nezumi n'était pas au bout de ses ressources d'idées. La demoiselle continua de détailler du regard le bandé se demandant encore comment elle pourrait s'y prendre pour qu'il n'oppose pas la moindre résistance. En tout cas la brune savait comment user de ses charmes même si ce n'était pas ce qu'elle savait faire de mieux. Il est clair que sa tête lui servait plus que le reste en temps normal mais pourquoi ne pas utiliser la facilité ? Puis ça faisait un petit moment maintenant que la demoiselle ne c'était plus fait plaisir avec quelqu'un pourquoi pas tenter ?

A en voir le regard du bandé il n'était pas innocent sur la question et la brune était contente de ne pas avoir trop galéré. Avec un peu de chance ce ne seras pas tout un labyrinthe pour y arriver ce serais même peut être plus simple qu'elle le pensait. Pour l'instant il fallait le laisser se rassasier a sa faim et après la brune saurait quoi faire. Elle récupéra une fois encore de la nourriture avant de la mettre dans sa bouche pour manger doucement. D'habitude elle mangeait des nouilles instantané c'était plus rapide à manger. Mais avec un invité il fallait bien sortir tout l'attirail nécessaire. Puis il avait l'air d'avoir assez fin en plus ça tombe bien ! La jeune fille ne regardait pas vraiment l'écran elle réfléchissait ou jetait des coups d'œil à son invité de temps à autre. Bon il ne lui avait pas répondus pour sa question précédente mais la demoiselle espérait tout de même pouvoir le faire monter sans trop de mal dans sa chambre. Il n'avait pas tellement l'air d'être contre non plus. Mais à sa deuxième question le jeune homme répondit et força Nezumi a retourner la tête dans sa direction. Il lui répondait qu'il aimait bien les lieux et qu'il appréciait aussi sa compagnie ce qui fit grandement sourire la séductrice en herbe.

« Je suis contente que ma compagnie te plaise dans ce cas ... » Dit-elle sans perdre une minute avec un immense sourire. « Je suis heureuse que tu sois venue au moins je me sens moins seul. De plus j'aime beaucoup ta présence ... »

Ajouta- t-elle non sans un rapprochement furtif. Leur jambes se frôlèrent l'espace d'un instant avant que la brune ne plonge son regard dans celui du bandé. La façon dont Ryuku la détailla lui plut beaucoup, elle était contente d'avoir ressortie cette robe qu'elle ne mettait pratiquement jamais au final. Seulement son regard se laissa entraîner le long du visage de son invité. Elle ne remarquait même pas que ses yeux restèrent un moment plonger dans les siens avant de dériver sur ses lèvres et son cou. Ce moment de déconcentration pouvait lui coûter cher et ce n'est qu'après qu'elle compris. Elle décida de se reprendre rapidement en mangeant encore une morceau et se lécha le coin des lèvres pour retirer les petits morceaux qui y était rester collé. C'est alors que la question du jeune homme fit presque sursauter la demoiselle enfouit dans ses pensées. Elle se re concentra bien rapidement avant d'arborer un léger sourire qu'elle voulais tendre et triste à la fois.

« Malheureusement oui je suis souvent seule ... Je n'ai plus vraiment de mère et quant à mon père il n'est jamais la ... Ce serait trop long a expliquer ... Il y a les majordome ou les femmes de chambre de temps en temps mais ils ne me parlent jamais ... » Dit-elle d'un air déçue. « C'est pour ça que j'avais besoin d'une présence au près de moi ... » Avoua-t-elle en passant son bras autour de celui musclé du garçon.

Elle le détailla du regard essayant de donner tout ce qu'elle avait pour l'attirer toujours un peu plus vers elle. Tous les moyens étaient bon et elle devait un peu prendre la température pour voir si c'était bien de commencer maintenant ou d'attendre ou bien encore d'opter pour une autre stratégie. Elle s'approcha un peu plus de lui posant sa tête sur son épaule en faisant mine de regarder l'écran. Elle irait pas a pas il ne fallait pas se précipiter cela pourrait sans doute compromettre ses plans et ça jamais elle ne pourrait se permettre de perdre un élément comme Ryuku. Sa respiration était calme puis ne voyant pas trop d'opposition elle releva la tête vers lui son visage assez proche de celui du blond.

« Tu sais je n'ai jamais vraiment eus de présence rassurante auprès de moi ... Tu es le premier et sans doute le seul ... Je te fait confiance et je suis bien avec toi tu sais ? Je ... » La demoiselle rapprocha doucement son visage de celui du blond pour être sur qu'il ne refuserait pas. La brune n'était pas stresser loin de là mais elle essayait de jouer cette carte du trouble pour que son plan passe inaperçu. « J'aimerais tellement que ce soit réciproque tu sais ... » Elle n'avait jamais fait de théâtre et pourtant cela paraissait si vrai ...

La brune eus un moment de perte et sans réfléchir posa ses lèvres contre celle du blond pressant un peu plus son corps contre le sien. Elle ferma les yeux se disant que s'il tentait de la repousser ce n'était pas le bon moment ou pas la bonne stratégie mais quoi qu'il en soit la brune ne se découragerait pas si facilement. Et si cela fonctionnait la brune avait déjà la suite des événements dans un coin de la tête. L'instant présent ne décelais rien d'hostile mais peut être était-il simplement choqué ? On verras ça par la suite ...


100x100

Ft.

Ryuku Usagi
100x100

Our Story.

Deuxième rencontre plus intime.
100x100

HRP

Ne t'en fais pas je comprend ! Moi-même j'ai du mal à être là et je m'en excuse fortement !

© Narja - Never-Utopia

_________________

I hate fight. But i love win ~ Nezumi la souris ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Call me maybe [Ft. Ryuku] (Nc-18)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Call me maybe [Ft. Ryuku] (Nc-18)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» When everything goes wrong, call Superman.[with Chase Turner]
» Call of Chtulhu LCG
» ~ call me maybe (baptiste)
» Quel est votre Call Of Duty préféré?
» Call me doc (Kaitlyn)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MAJISUKA SUZURAN :: 
Tokyo lifestyle
 :: → Ginza. :: → Habitations.
-