Deux lycées de seconde zone de Tokyo ont été presque abandonnés par leurs directeurs. Pourquoi ? Car ces deux écoles, MajiJo, l'école des filles et Suzuran, l'école des garçons, sont réputées pour contenir des délinquants. En effet, leur but est d'atteindre le sommet du lycée pour en devenir le boss. Un Yakuza, Yukata Shin à ouvert un nouveau lycée et réunis les deux écoles pour n'en faire qu'une seule. Seulement, entre les Team qui s'affrontent, la cohabitation difficile, ceux qui veulent étudier et ceux qui veulent se battre, les élèves oublient une chose. Pourquoi un yakuza aussi puissant aurait fait cela ? Pourquoi un homme riche et aussi mesquin dépenserait des millions de yens pour ouvrir une nouvelle école ? N'oubliez pas de chercher le complot car il est peut-être bien plus proche que vous ne le pensez...


Partagez | .
 

 Au son de la musique [PV Ryuku]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Messages : 49
Date d'inscription : 16/04/2014
→ Multicompte : Watanabe Nezumi

MessageSujet: Au son de la musique [PV Ryuku]   Lun 21 Avr - 14:04


Au son de la musique
Fais comme chez toi !
La pluie tombait par petite goutte dehors. Il était actuellement 19H et voilà une heure que Yuki avait terminé son travail. Le jeune homme regardait la rue du haut de sa fenêtre se demandant si son ami allait quand même venir vu le temps. Bon connaissant Ryuku ce n'est pas une petite pluie qui allait l'arrêter ... Le blond posa son front contre la vitre en soupirant. Il réfléchissait à comment arrondir ses fins de mois et surtout si n'allait pas être éjecté avant la fin de l'année ... Il ne parlait à personne de ses problèmes d'argent et ne comptait pas le dire à qui que ce soit. Même sa confidente n'en était pas informée. Il ne voulait pas en demander à qui que ce soit et se débrouiller seul. En même temps lorsqu'on voit où vit Yuki, on se doute que l'argent n'est pas quelque chose qu'il a fréquemment ... Mais il voulait se battre pour y arriver. Même s'il avait à peine de quoi s'acheter à manger et encore ... Il avait pensé entendre son patron au téléphone menaçant de le licencié, car quelqu'un de plus expérimenté, c'était proposé il y a peu. Yuki fronça les sourcils en repensant à sa avant de donner un coup dans sa table basse. Il alla s'asseoir sur son canapé plongeant sa tête dans ses mains. Il retira ses cheveux en arrière avant de s'installer un peu mieux.

Comment allait-il faire sans argent ? Et bien tout simplement, il vivrait dans la rue pas d'autre choix ... La propriétaire lui avait laissé un peu plus de temps pour payer son loyer, mais il savait qu'il n'aurait jamais l'argent nécessaire. Et plutôt mourir que d'affronter ses parents ... Il y avait bien une raison pour laquelle il était partie et il ne voulait pas avoir à revivre les coups incessants de son père. Malgré le fait qu'il se soit endurci, il sait très bien qu'il ne peut pas lever la main sur un aîné. Qui plus est, son père. Alors si jamais il se retrouver sans loyer et sans travail tout serait fini ... Ce serait tellement plus simple s'il parvenait à percer dans la musique ... Mais malheureusement tout ça est loin d'être une carrière sûre ... C'est pour ça qu'il souhaite à Ryuku d'avoir un avenir sûr pour ne pas se retrouver dans la même situation que lui ... Le jeune homme soupira se retrouvant dans une impasse. Mais il se tairait, il préférait faire penser que tout va bien les choses sont plus simples pour les personnes qui vous entourent ...

Le blond se redressa pour sortir une cigarette de son paquet et l'allumer. La fumée s'échappa de sa bouche pour se rependre un peu partout dans la pièce principale du studio. En allant ouvrir la fenêtre pour aérer le jeune vit son ami se diriger vers l'entrée du bâtiment. Il recracha la fumée par la fenêtre avant d'aller lui ouvrir à la porte d'en bas. Il laissa ouverte sa porte d'entrée sachant parfaitement qu'il connaissait le chemin par cœur pour le nombre de fois où il était venu ici. Il alla s'affaler à nouveau sur le sofa attendant que son ami arrive. Il put entendre ses pas approcher et la porte se fermer. Les yeux azur de Yuki se tournèrent vers son ami et il arbora un faible sourire.

« Salut Ryuku, tu vas bien ? » Le blond se décala sur canapé pour lui laisser de la place. Il se doutait qu'il revenait de cours. Ou alors il ne savait pas vraiment d'où il revenait. « Ne fais pas attention du bordel, mais bon, tu dois être habitué depuis.   » Le blond prit sa guitare pour la prendre sur ses genoux avant de tirer une autre bouffée de fumée sur sa cigarette. « Alors les cours comment ça se passe ? »


Yuki termina sa cigarette avant de l'écraser dans le cendrier sur la table basse. Il jeta son paquet sur cette dernière et fit un signe de tête à son ami pour lui montrer qu'il pouvait se servir. Il va falloir aussi qu'il pense à réduire sa consommation de cigarette sinon bientôt, il n'aurait plus de quoi s'acheter de quoi manger. Le regard du blond se posa sur Ryuku attendant ses réponses.


100x100

Ft.

Usagi Ryuku
100x100

Our story

Meilleur ami depuis longtemps. Leur rencontre ils la doivent à la musique.
100x100

HRP

Si quelque chose ne te convient pas n'hésite pas à me le dire ! ^^

© Narja - Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin ▲ La fureur du dragon.
avatar
Messages : 215
Date d'inscription : 31/12/2013
→ Multicompte : Kiba Chunsa

MessageSujet: Re: Au son de la musique [PV Ryuku]   Lun 21 Avr - 19:12




Ryuku & Yuki
C'était un jour d'école. Comme toujours à Majisuka Suzuran les cours ne se passaient pas sans au moins une bagarre. Ryuku n'en avait pas été acteur cette fois-ci. Il avait observé un conflit démarrer en cours de math entre deux élèves pour se terminer dans les couloirs, la porte défoncée. Il s'en moquait assez, ce n'était pas ses affaires. Ca aurait été le cas si l'un des types avait envoyé l'autre sur sa basse mais par chance son instrument n'avait rien. A croire que tout le monde y faisait attention. Peut-être était-ce le cas. Ryuku n'était pas réputé pour sa diplomatie, loin de la. Mieux ne valait pas le mettre en rogne et ça, tout le monde l'avait compris. Il y avait deux choses qu'il ne fallait pas abîmer dans l'école : sa basse et surtout sa soeur. Par chance ce jour la aucun des deux n'avait subit de dommages.

La sonnerie de fin des cours retentit et Ryuku sortit de l'établissement scolaire. Il avait sa basse sur le dos, dans l'étui qui lui servait aussi, lorsqu'il le prenait, de sac de cours. Ce n'était pas comme s'il lui fallait plus d'un bloc et d'un stylo... Tout le monde savait pertinemment que ce n'étaient pas les futurs médecins ou avocats qui sortaient de l'école. Le voir sans la moindre trace de bagarre devait déjà être étonnant pour les passants.

L'étudiant traina un peu en ville. Il avait du temps devant lui. Il était assez libre et par chance ses parents pouvaient facilement subvenir à ses besoins pour lui éviter de devoir prendre un job étudiant comme la plupart des autres élèves de Majisuka Suzuran. Il ne devait pas trop trainer non plus. Il avait promis à Yuki, son meilleur ami, de passer chez lui histoire de jouer un peu. C'était d'ailleurs pour cette raison qu'il avait promené sa basse dans toute l'école, ça lui évitait de devoir repasser par chez lui avant d'aller le voir. Il fut bientôt 19 H et la pluie tombait de plus en plus abondamment sur les rues. Ryuku leva les yeux au ciel. Aucun signe d'éclairci. C'est con... mais ce n'était pas ce qui l'arrêterait. Vous imaginez-vous l'un des plus redoutables combattant de Majisuka Suzuran stoppé par quelques gouttes d'eau ?

Bientôt Ryuku arriva dans le quartier d'Harajuku puis devant l'immeuble qui abritait le studio de Yuki. Il leva un instant les yeux vers la fenêtre de son ami pour le voir, une cigarette à la main. Il sonna alors à l'interphone et Yuki lui ouvrit la porte. Pour le reste Ryuku pouvait se débrouiller seul. Il entra dans l'immeuble et prit la direction du studio. La porte était entrouverte. Il entra, retira ses chaussures et sa veste trempée et se dirigea vers le salon où Yuki l'attendait.

- Ca va. Journée calme, et toi ?

Il s'installa sur le canapé, à côté de son ami, et posa sa basse de l'autre côté.

-  Ne fais pas attention du bordel, mais bon, tu dois être habitué depuis.

Ryuku n'était pas non plus l'as du rangement et pour tout dire le bordel qui régnait chez Yuki ne le dérangeait pas.

- Alors les cours comment ça se passe ?

Yuki lui fit signe qu'il pouvait se servir dans le paquet de cigarette s'il le désirait. Il n'en avait pas trop envie, pas maintenant. Il n'avait rien contre fumer de temps en temps mais dans l'immédiat il n'en avait pas besoin.
Ryuku se fraya une place sur la table basse et y posa ses pieds. Même si le quartier n'était pas le mieux fréquenté le studio lui était calme. Il s'était toujours senti bien ici et y venait assez souvent.

- Tranquille. Quelques bagarres comme toujours. Et toi le boulot ?

CODAGE DE © MRS HYDE.

_________________
" Je lui ai démoli le bras, d'accord ! Mais c'était un accident absolument involontaire. Ça aurait pu arriver à n'importe qui. [...] Une perte momentanée de coordination musculaire, tu vois. Quelques petits kilos d'excédent d'énergie par seconde, par seconde ! "- Shining.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 49
Date d'inscription : 16/04/2014
→ Multicompte : Watanabe Nezumi

MessageSujet: Re: Au son de la musique [PV Ryuku]   Mar 22 Avr - 15:47


Au son de la musique
On commence ?

« De même. » Répondit simplement Yuki lorsque son ami lui retourna la question. Ou du moins journée normale. Comme d'habitude, il y avait eu quelques bastons dans le coin et à un moment de la journée le blond pensait avoir entendue des coups de feu. Mais les Yakuza ayant leur quartier pas loin, Yuki se doutait que ce n'était pas un lieu de tout repos.


Le jeune homme ramena ses jambes sur le canapé pour s'asseoir en tailleur sur ce dernier. Ces yeux étaient plantés sur l'extérieur et il semblait un peu ailleurs. Il sera sa guitare contre lui et tourna le regard vers les affaires de son ami. Il avait amené sa basse et cela fit sourire le plus grand. Il n'avait pas oublié sa basse et cela prouvait que la musique comptait vraiment pour le bandé. Yuki s'enfonça un peu plus dans le canapé commençant à accorder sa guitare. Il laissa son ami faire comme chez lui, car de toute manière, il le lui avait demandé. L'autre blond ne prit aucune cigarette proposée par son meilleur ami et Yuki haussa les épaules continuant d'accorder sa guitare. Il sépara son regard de son instrument pour le poser sur le plus jeune qui venait de lui répondre. Yuki se doutait qu'il y avait certainement eu des bagarres étant donner qu'il s'agissait quand même du lycée le plus violent du coin. L'aîné des deux garçons hocha la tête avant de se perdre dans ses pensées pour un instant.

« Au boulot ? Tout va très bien, je t'assure ! » Il ne voulait pas en dire plus étant donner qu'il avait entendu que son renvoi était prémédité pour dans quelque temps. Cela embarrassait beaucoup Yuki, mais préféra ne pas trop s'enfoncer dans le sujet.

Il ne voulait pas avoir à inquiéter son ami et pour l'argent, il allait voir comment il allait s'en sortir. Si son ami savait à quel point, il avait de la chance d'avoir ses parents à charge qui s'occupaient de leurs enfants. Yuki lui n'avait pas une telle chance et c'est pour cette raison qu'il continue de se battre pour ne pas replonger. De toute manière, il n'avait pas d'autre choix. Le blond soupira avant de sourire pour ne pas trop alarmer Ryuku. Il tourna son regard azur qu'il posa sur ce dernier, sa basse entre les mains.

« On commence alors ? » Yuki gratta un peu les cordes pour se préparer un peu avant de récupérer un médiator posé sur la table à côté de lui. Même s'il était enseveli sous une tonne de papiers et autre avant de se mettre en place. « Tu as jusqu'à quelle heure avant ton couvre-feu ? »

Question stupide, il savait que s'il voulait Ryuku pouvait rentrer à l'heure qu'il voulait, mais on ne sait jamais peut-être avait-il des choses de prévus pour ce soir. Puis il ne voulait pas que son meilleur ami ait des ennuis avec ses parents non plus. Il avait déjà de la chance de bien s'entendre avec eux, il ne fallait pas qu'il gâche cette précieuse chance.


100x100

Ft.

Usagi Ryuku
100x100

Our story

Meilleur ami depuis longtemps. Leur rencontre ils la doivent à la musique.
100x100

HRP

Si quelque chose ne te convient pas n'hésite pas à me le dire ! ^^

© Narja - Never-Utopia

_________________


Last heaven of mine:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin ▲ La fureur du dragon.
avatar
Messages : 215
Date d'inscription : 31/12/2013
→ Multicompte : Kiba Chunsa

MessageSujet: Re: Au son de la musique [PV Ryuku]   Mer 23 Avr - 17:24




Ryuku & Yuki
- Au boulot ? Tout va très bien, je t'assure !

Ce "je t'assure" était selon lui de trop ce qui éveilla quelques soupçons. Il savait que Yuki n'était pas du genre à se confier facilement et ce même à son meilleur ami. Mais au fond s'il ne voulait pas lui en parler il ne pouvait pas le forcer. Il n'en avait pas envie.

Ryuku prit en main sa basse, la sortant de son étui. Il l'accorda rapidement. C'était une belle basse assez cher, noir et blanche, qui montrait quelques signes d'usure. Ca faisait un moment que l'étudiant la possédait et il semblait avoir du mal à s'en séparer. La musique était quelque chose de vraiment étonnant avec lui. Elle avait la capacité de le calmer et de l'apaiser, chose assez rare. En le voyant jouer on ne pouvait pas imaginer quel monstre il était en dehors de la musique.

- On commence alors ?

Ryuku esquissa un oui d'un signe de tête. Yuki se saisi d'un médiator perdu entre les papiers de la table basse. Le bandé retira ses pieds de sur le meuble. Ce serait plus pratique pour jouer. Son ami lui demanda alors jusque quelle heure il pouvait rester ici. il esquissa un petit sourire amusé au mot "couvre-feu". Ryuku était assez libre, peut-être même trop. Il lui arrivait de découcher sans rien dire et souvent on le lui demandait pas de rendre des comptes. Il aurait vécu seul chez lui que ç'aurait été pareil.

- T'inquiète pas pour moi, on a tout le temps qu'on veut.

Son père en particulier était très laxiste. Il avait été un peu comme lui durant son enfance et se reconnaissait très fort en son fils. Il lui laissait toute la liberté qu'il voulait, du moment qu'il ne terminait pas à l'hôpital suite à de graves blessures. C'était sans doute la raison pour laquelle il avait tenu à ce que son fils apprenne à se battre et la raison pour laquelle il avait accepté de le mettre à Suzuran.

Ryuku se tourna vers Yuki, posant son regard sur lui. Le plus âgé des deux était déjà prêt à jouer, mais quoi ?

- Tu veux faire quoi ?

Il commença à pincer quelques cordes de sa basse tout en attendant la réponse de son meilleur ami. Ils avaient sensiblement les mêmes goûts musicaux, c'était l'une des raisons pour lesquelles ils aimaient jouer ensemble.

CODAGE DE © MRS HYDE.

_________________
" Je lui ai démoli le bras, d'accord ! Mais c'était un accident absolument involontaire. Ça aurait pu arriver à n'importe qui. [...] Une perte momentanée de coordination musculaire, tu vois. Quelques petits kilos d'excédent d'énergie par seconde, par seconde ! "- Shining.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 49
Date d'inscription : 16/04/2014
→ Multicompte : Watanabe Nezumi

MessageSujet: Re: Au son de la musique [PV Ryuku]   Mer 23 Avr - 18:36


Au son de la musique
Une pause s'impose


À l'accord de Ryuku, le blond gratta un peu les cordes de sa guitare avant de laisser son ami se mettre en place. Il le regarda faire puis en le voyant sourire à sa question, il savait qu'il partirait quand il voudrait. Cela ne dérangeait pas Yuki tant que son ami ne se disputait pas avec ses parents. Il souhaiterait à personne la relation qu'il a lui avec ses parents, et même pas à son pire ennemi, car il sait le supplice que cela peut être. De toute façon, le bassiste était grand, il savait ce qu'il avait à faire et ce n'est sûrement pas à Yuki de lui donner des ordres. Son ami était libre de faire ce qu'il voulait dans la mesure où il ne lui arrivait rien. Si jamais Ryuku était en danger, là il aurait des raisons de s'énerver. Mais pour l'instant, ce n'était pas le cas. À la réponse de son meilleur ami, le jeune homme opina de la tête pour lui faire signe qu'il avait compris. Ils pouvaient donc passer toute la soirée à jouer de la musique si ça leur chantait dans ce cas.

Le blond se mit en place pour jouer, mais n'avait aucune idée de ce qu'ils allaient faire comme musique. Il serait d'ailleurs peut être temps d'en crée une. Si leur rêve était la musique dans ce cas-là, il fallait aussi prévoir le coup pour crée un groupe. Le blond y avait déjà pensé, mais n'en avait pas encore fait part à son meilleur ami. Pour le moment, il avait d'autres choses dans la tête et Ryuku aussi certainement. Il voulait donc attendre encore un peu avant de lancer l'idée. Mais depuis quelque temps dans ses moments de solitude et ses malheurs le plus grand avait commencé à écrire quelques paroles pour une chanson potentielle. Il fallait que le blond lui parle aussi de ça peut être que le plus grand pourrait aussi réfléchir à une mélodie qui pourrait bien aller avec. Le bandé posa alors la question que Yuki redoutait. Il ne savait pas vraiment quelle chanson faire puis en pensant que tout deux avait les mêmes goûts musicaux. Un sourire se dessina sur le coin de ses lèvres avant qu'il ne se tourne vers Ryuku.


« Pourquoi pas "Moon" des Luna Sea ? » Yuki adorait ce groupe. Pour lui, c'était eux qui l'influençaient le plus. Ses idoles et il espérait un jour pouvoir suivre la même voie qu'eux.

Il savait que son ami ne pouvait pas refusait, car c'était lui aussi son groupe préférer et combien de fois ils l'avaient joué cette musique. Il ne comptait même plus le nombre de fois. Un sourire un peu plus grand se dessina sur les lèvres du chanteur lorsque son ami se prépara. Il commença alors à gratter les cordes de sa guitare tapant du pied au rythme des instruments. Le garçon ne faisait plus attention à ce qu'il se passait autour ni même à tous les problèmes qu'il avait. Il n'y avait que lui et la musique. Il accéléra le rythme comme la musique l'aurait voulu et commença à chanter. Le blond fermait les yeux tandis qu'il chantait ses paroles ayant un grand sens pour lui. Le son de la musique l'emportant lui faisant donner tout ce qu'il avait. Il jeta un regard vers le bassiste et lui sourit doucement lorsque leurs regards se croisèrent tout en n'arrêtant pas de chanter pour autant. La musique, c'est la seule chose qu'il avait trouvée pour se vider la tête et se sentir bien. Il y avait aussi peut être le fait d'être aux côtés de son meilleur ami qui le rassurait, mais la musique était leur truc à tous les deux et c'était la chose qui comptait le plus pour les deux garçons.

Au bout de quelques minutes, la musique cessa et Yuki tint la dernière note avant que le silence ne s'installe à nouveau dans la salle. C'était tellement reposant de passer un moment dans une de vos passions ou quelque chose qui vous tiennent à cœur. Le chanteur se sentait à présent plus reposer et détendus. Il se tourna vers son ami en repositionna sa guitare correctement sur ses jambes.

« On enchaîne notre répertoire sur les Luna Sea ? » Demanda le jeune homme à son meilleur ami sachant pertinemment que la réponse ne serait pas négative. Il savait que pour lui comme pour Ryuku la musique vidait la tête et on se sentait mieux après ça.

Yuki hocha la tête d'un air entendu avec son camarade avant de reprendre. Qu'est-ce qu'il ne donnerait pas pour vivre cette adrénaline tous les jours. Il rêverait de faire partager ça avec des fans sur une grande scène, mais est-ce que la vie leur en donnera l'opportunité un jour ? C'était leur moment à eux et il s'en rappellerait toujours même si un jour tout devait se terminer subitement. Il n'espérait tout de même pas et tout comme l'autre blond, il espérait pouvoir en faire sa carrière. Après avoir terminé tout leur répertoire musical, le blond s'arrêta souriant à son ami en posant la guitare à côté de lui. Avec tout ça, il n'avait même pas remarqué qu'il était déjà vingt-et-une heures passées. Il jeta un œil par la fenêtre et remarqua que la nuit venait de tomber sur Tokyo. Son regard azur se posa à nouveau sur son ami.


« Tu veux dormir là ce soir ? » Demanda Yuki pour savoir si cette fois comme souvent, il avait la flemme de rentrer. Ou alors qu'il reste encore un peu avant de partir. Le blond se releva pour fermer la fenêtre. « Ah au fait tu veux boire quelque chose ? »

Avec tout ça, il venait de remarquer qu'il ne lui avait rien proposé depuis son arrivée ce qu'il trouvait quand même un peu impolie. Mais ça lui était complètement sorti de la tête et étant donner qu'ils étaient amis de longue date Yuki n'avait pas trouvé cela utile de le faire. Mais tout de même ... Lui-même commençait un peu à avoir soif.


100x100

Ft.

Usagi Ryuku
100x100

Our story

Meilleur ami depuis longtemps. Leur rencontre ils la doivent à la musique.
100x100

HRP

Si quelque chose ne te convient pas n'hésite pas à me le dire ! ^^

© Narja - Never-Utopia

_________________


Last heaven of mine:
 



Dernière édition par Takahashi Yuki le Jeu 22 Mai - 12:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin ▲ La fureur du dragon.
avatar
Messages : 215
Date d'inscription : 31/12/2013
→ Multicompte : Kiba Chunsa

MessageSujet: Re: Au son de la musique [PV Ryuku]   Mer 23 Avr - 20:51




Ryuku & Yuki
Luna Sea était un très bon choix. C'était d'ailleurs leur groupe préféré à l'un comme à l'autre et c'était sur l'une de leurs chansons qu'ils avaient sympathisé. Yuki s'occupait de la guitare et du chant tandis que Ryuku était à la basse. Il manquait certains quelques instruments mais le résultat était assez satisfaisant. Ce n'était pas la première fois qu'ils jouaient Moon et ils connaissaient les accords par coeur tels de vrais fans. Lorsque cette musique fut terminé ce fut partit pour le répertoire de Luna Sea!
Les accords fusèrent et les deux amis ne se soucièrent pas du bruit qu'ils pouvaient faire. Ce n'était pas comme si ce quartier était réputé calme de toute façon. Les voisins risquaient peut-être de se plaindre, et alors ? Ils taperaient une fois sur le mur et c'est tout.

Lorsqu'ils eurent terminés ils jetèrent tout deux un coup d'oeil à l'heure. Il commençait à se faire tard. Yuki proposa alors à Ryuku de rester dormir, chose qu'il avait déjà assez souvent faite. Il était un habitué des lieux comme on dit.

- Pourquoi pas...

Ryuku reposa sa basse près de lui. Yuki se leva et se dirigea vers la fenêtre pour la fermer. Il est vrai qu'il commençait à faire frais dans le studio et l'extérieur était encore un peu trop bruyant malgré l'heure avancée.

- Ah au fait tu veux boire quelque chose ?

Il est vrai qu'ils avaient passé un long moment à jouer sans penser à se servir à boire. Ce n'était pas tant pour Ryuku mais Yuki devait avoir sacrément soif à présent, à force de chanter.

- J'veux bien une bière s'il t'en reste.

La pluie a l'extérieur avait cessée et le ciel se dégageait un peu pour laisser appercevoir quelques étoiles.

CODAGE DE © MRS HYDE.

_________________
" Je lui ai démoli le bras, d'accord ! Mais c'était un accident absolument involontaire. Ça aurait pu arriver à n'importe qui. [...] Une perte momentanée de coordination musculaire, tu vois. Quelques petits kilos d'excédent d'énergie par seconde, par seconde ! "- Shining.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 49
Date d'inscription : 16/04/2014
→ Multicompte : Watanabe Nezumi

MessageSujet: Re: Au son de la musique [PV Ryuku]   Jeu 24 Avr - 18:09


Au son de la musique
Les étoiles apparaîssent


Le plus jeune avait l'air aussi ravi que Yuki de faire tout le répertoire de Luna Sea et à voir comment ils se sont donnés à fond tous les deux le résultat est assez satisfaisant ! Le blond avait remarqué que le ciel était maintenant un peu plus dégagé et on pouvait y entrevoir les étoiles. La nuit était le moment de la journée qu'il aimait le plus. Il pouvait composer et réfléchir à sa situation. La lune était celle qui l'aidait dans ses moments difficiles lorsqu'il était seul. Même si ça paraissait un peu trop poétique et ridicule Yuki se sentait bien au clair de lune. Il s'arrangeait parfois pour aller fumer lorsque l'insomnie s'emparait de lui afin de rester en tête à tête avec l'astre nocturne. À sa question, son ami répondit au positif et le plus grand hocha la tête se disant qu'il devait bien en rester une ou deux canettes. En allant à la cuisine, le jeune homme ouvrit le frigo et grimaça lorsqu'il vit qu'il n'en restait qu'une. Il s'arrangeait pour les économiser au maximum, car il n'avait le droit de s'en acheter seulement s'il avait réglé tous ses comptes du mois. Sinon il devait se contenter de l'eau. De toute manière, c'est rien ça se boit quand même. Il prit la boîte de métal pour la poser sur le comptoir de sa cuisine et récupéra un verre dans les placards du haut. Il le remplie d'eau au robinet avant de revenir avec la canette et le verre en main. Il tendit la bière à Reita et s'assit sur le sofa.

« Au fait, tu as pensé à l'idée de créer un groupe un jour ? » Il lui demandait ça vaguement histoire de voir la réaction de son ami avant de lui en parler sérieusement. Il ne voulait pas mettre le feu aux poudres si l'idée ne convenait pas au bassiste. « Après je demande ça comme ça. »

Le blond but son verre d'eau gorgé par gorger avant de le reposer sur la table basse. Il récupéra son paquet pour y prendre une cigarette et jeta la boîte en carton sur la table sans la moindre douceur. Il regarda rapidement son ami avant de penser qu'il devait préparer le lit pour qu'il dorme tous les deux plus tard. Il allait falloir le déplier, car les deux garçons étaient en ce moment assis dessus. Le plus âgé ne trouva pas nécessaire de rappeler à son ami qu'ils devraient dormir dans le même lit cela ne les a jamais dérangés jusqu'à maintenant. Ce n'est surement pas ce soir que ça changera. Il alluma sa cigarette profitant de la première bouffée de fumée. Il la laissa ensuite s'échapper par la bouche s'amusant à faire de gros nuages de fumée dans la pièce. Il s'allongea ensuite contre le dossier du sofa avant de lever les yeux vers son carnet de dessin déposer sur l'une des étagères. Il devait se rappeler de terminer le dessin d'un client avant la semaine prochaine sinon son patron allait le tuer ... Le garçon soupira avant de se redresser pour enlever la cendre de sa cigarette. Il se reposa sans ménagement laissant sa tête sur le haut du dossier, ses yeux rivés vers le plafond.

« Par contre, je n'avais rien prévu pour ce soir va falloir que je change les draps. » Annonça Yuki en tournant les yeux en direction de Ryuku. Il l'avait fait il y a deux semaines mais il se doutait que son ami voulait des draps propres pour dormir. Ou du moins, il trouverait ça plus approprié. Le blond de toute manière se sentirait gêné de ne pas les changer pour son meilleur ami.

Une fois sa cigarette termina, il l'écrasa dans le cendrier en finissant son verre d'une traite. Il attendit que le bandé eut terminé sa canette, Yuki la récupéra pour la mettre à la poubelle. Il lava son verre à la main avant de retourner dans ce qui lui servait de chambre, salon et salle à manger pour fouiller dans son armoire afin de trouver des draps propres.

« Si tu veux manger dit le moi. J'ai des trucs à grignoter sinon je peux préparer à manger. » Il n'y avait pas pensé étant donné que lui mangeait rarement le soir. Pourtant, le midi, il ne mangeait guère mieux, mais c'est son patron qui payait le repas donc il en profitait. S'il faut économiser même la nourriture Yuki se passait de manger la plupart du temps. D'ailleurs, lui qui ne se passait jamais de manger avant en était bien obligé maintenant. Mais son ami n'était pas comme lui et il se doutait qu'il avait certainement faim.


100x100

Ft.

Usagi Ryuku
100x100

Our story

Meilleur ami depuis longtemps. Leur rencontre ils la doivent à la musique.
100x100

HRP

Si quelque chose ne te convient pas n'hésite pas à me le dire ! ^^

© Narja - Never-Utopia

_________________


Last heaven of mine:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin ▲ La fureur du dragon.
avatar
Messages : 215
Date d'inscription : 31/12/2013
→ Multicompte : Kiba Chunsa

MessageSujet: Re: Au son de la musique [PV Ryuku]   Dim 27 Avr - 21:15




Ryuku & Yuki
Yuki se leva et se dirigea vers sa cuisine. Pendant ce temps Ryuku reçu un message. Il sortit son téléphone portable et observa le nom s'afficher. Hime. Si c'était sa soeur il était forcé d'ouvrir le message, ce qu'il fit. Elle lui demandait où il était. Elle devait s'inquiéter. Elle s'inquiétait toujours pour lui. Il ne tarda pas à lui répondre. "Suis chez Yuki. Rentre pas." C'était court mais clair. Ryuku faisait toujours ça. Il détestait s'étaler et encore plus par message. La, elle comprendrait parfaitement. Il était chez son meilleur ami et y resterait dormir. Que voulez-vous dire de plus ?
Yuki revenait finalement vers lui, lui tendant une canette. Lui s'était servit un verre d'eau.

- Au fait, tu as pensé à l'idée de créer un groupe un jour ?

C'était assez clair. Ryuku but une gorgée de sa canette avant de se tourner vers son ami. Il y avait déjà songé en effet, mais pas vraiment sérieusement.

- Plus tard peut-être, quand j'aurais terminé mes études.

Ce n'était pas que son père le tuerait s'il quittait l'école mais... Il le tuerait. Même s'il lui laissait pas mal le champs libre il voulait que son fils obtienne son diplome et Ryuku n'était pas du genre à contredire son père, du moins pas autant. On pourrait penser qu'un gars comme lui n'a pas peur de la figure paternel et c'était le cas, mais son père avait été comme lui à son époque, moins fou mais plus fort. Il ne voulait pas risquer d'attiser sa colère. Il voulait garder un bon contact avec lui.

Yuki reprit une cigarette et commença à souffler la fumée. Il semblait avoir l'esprit occupé. Ryuku termina sa bière puis son ami lui proposa de manger quelque chose, s'il voulait...

- Tu veux qu'on commande quelque chose ? J't'invite.

Son ami le laissait dormir chez lui. Ryuku pouvait bien lui payer un plat à livrer. Il avait lui même assez faim maintenant qu'ils en parlaient.

CODAGE DE © MRS HYDE.


Désoler c'est un peu court mais je suis en manque d'inspi ces derniers temps T__T' Je me rattraperais au suivant^^

_________________
" Je lui ai démoli le bras, d'accord ! Mais c'était un accident absolument involontaire. Ça aurait pu arriver à n'importe qui. [...] Une perte momentanée de coordination musculaire, tu vois. Quelques petits kilos d'excédent d'énergie par seconde, par seconde ! "- Shining.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 49
Date d'inscription : 16/04/2014
→ Multicompte : Watanabe Nezumi

MessageSujet: Re: Au son de la musique [PV Ryuku]   Dim 4 Mai - 14:37


Au son de la musique
Appel inattendu


À la réponse de Ryuku concernant le groupe, le blond hocha la tête signe qu'il écoutait bien ce que lui disait son ami. C'est vrai que pour Ryuku, c'était un peu tôt pour parler d'avenir et de groupe, mais pour Yuki, c'était un peu sa seule chance de survie. Dans l'état actuel, ce n'est pas avec son salaire minable qu'il allait pouvoir faire quoi que ce soit ... Le jeune tatoueur voulait vivre de sa passion et il essayerait de convaincre son ami de crée un groupe à la fin de ses études. Il ne voulait pas faire de groupe sans lui après tout la passion leur appartenaient à tous les deux donc impossibles de concevoir un groupe sans lui ! La fumée se rependait dans la pièce, mais le jeune homme attendrait pour ouvrir. Pour le moment, ce n'était pas l'important. Il devait préparer de quoi bien dormir et puis avec le froid qu'il faisait dehors cela pouvait attendre un peu.

À la question de Yuki, son meilleur ami répondit au positif. En effet le blond se doutait qu'il avait sans doute faim ... Ce n'était pas très respectueux de sa part de ne pas y avoir pensé ... Le bandé lui proposa de l'invité à manger et cela soulagerait Yuki au niveau dépense, mais en même temps, il ne voulait pas que ce soit son ami qui paye. Même si lui ça le ruinerait moins que le blond, il était un peu gêné d'une telle proposition. Mais après tout, il le lui avait demandé ça veut dire que ça ne le dérangeait pas.

« Je veux bien si ça ne te dérange pas. Merci. »Il posa les draps dans un coin sachant qu'il devrait faire le lit après. Il n'avait pas non plus prévu ça ... Il faut dire qu'il avait la tête ailleurs en ce moment et pourtant, ce n'est pas son genre ! « Commande quelque chose de pas cher hein ! Je ne veux pas te ruiner ! » Avoua le blond pour qui l'argent était vraiment une catastrophe pour les gens et en particulier pour lui. C'était un vrai fléau social !

Yuki se rassit sur le canapé se mettant de côté pour être face à son ami. Il posa son coude sur le haut do dossier et sa tête dans sa main. Il était vraiment reconnaissant que son ami paye le repas. Il lui enlevait une épine du pied, il ne pouvait pas savoir à quel point ! Yuki tourna un peu le regard vers un de ses tiroirs de son bureau qu'il avait pris soin de fermé à clé. Et un sourire se dessina sur ses lèvres. Même si question argent, il faisait gaffe, il avait quand même ses réserves.

« Ça te dit qu'après manger on se fasse un juin ? »  Il savait que son ami appréciait assez ça, mais peut être en ce moment avait-il décidé de freiner ? Il ne savait pas trop. « Il m'en reste assez pour en faire deux bien plein et en plus, j'ai envie d'en fumer ça fait un mois que je m'en suis plus fait. »

Faute d'économie, mais aussi, car il voulait attendre son meilleur ami. Il n'y a qu'avec lui qu'il faisait ça. Sinon tout seul ça sert à quoi ? Heureusement que ses parents n'ont jamais était au courant de ça, ils l'auraient décalqué ! Puis une soirée entre potes ça se résume à ça aussi ! Même si pour la partie : trouver un dealer, ne l'enchantait guère ça devait passer par là la consommation. Il regarda son ami un instant attendant sa réponse. Mais avant ça la sonnerie du téléphone du blond se mit à retentir dans la pièce. Il tourna les yeux vers son portable se demandant qui pouvait bien l'appeler à cette heure-ci. Il s'excusa auprès de Ryuku et se leva pour prendre son téléphone entre les mains. Il écarquilla un peu les yeux en voyant qui était la personne qui l'appeler avant de se mordre la lèvre nerveusement. C'est la première fois depuis son départ que ses parents essayaient de le joindre. Il appuya sur la touche raccrochée un peu bouleversée. Qu'est-ce qu'ils lui voulaient à la fin ?! Il éteint ensuite son téléphone et le reposa. C'est la teinte un peu pâle qu'il retourna s'asseoir près de son ami.

« Pardon, alors tu es d'accord ? » Il préférait ne pas parler de cet appel et changer de sujet. Malgré tout cela l'intriguait, mais il préféra en faire abstraction ...


100x100

Ft.

Usagi Ryuku
100x100

Our story

Meilleur ami depuis longtemps. Leur rencontre ils la doivent à la musique.
100x100

HRP

T'inquiète c'est rien Wink. Ton post était bien ne t'en fait pas =)

©️ Narja - Never-Utopia

_________________


Last heaven of mine:
 



Dernière édition par Takahashi Yuki le Jeu 22 Mai - 12:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin ▲ La fureur du dragon.
avatar
Messages : 215
Date d'inscription : 31/12/2013
→ Multicompte : Kiba Chunsa

MessageSujet: Re: Au son de la musique [PV Ryuku]   Dim 4 Mai - 17:42




Ryuku & Yuki

Yuki le laissa commander. Tant mieux! Il avait vraiment envie de lui faire plaisir en payant le repas, que son ami soit fauché ou non. Alors que Yuki se rassit en face de lui, Ryuku sortit son téléphone portable et se connecta à internet. Il connaissait le site d'un petit resto pas trop loin de la qui livrait à domicile. Il était possible de commander en ligne, ce que fit le bandé. Il commanda ainsi des ramen avec, à côté, du poisson frit. Une grande quantité pour deux. Ryuku avait vraisemblablement assez faim. Il prit aussi deux canettes de bières sur le site. Il ne fallait plus qu'attendre qu'on vienne leur livrer! Cela ne devrait pas prendre trop de temps.

Yuki reprit la parole, proposant à son ami de fumer un joint. C'est vrai que cela faisait un moment qu'ils ne l'avaient plus fait. Ryuku aimait bien fumer de temps en temps, et encore plus des joints. Cela lui permettait de se relaxer. Il aimait tout particulièrement le faire avec Yuki, son meilleur ami. C'était l'une des nombreuses choses qu'ils partageaient entre eux. C'était ce que l'on appelle un moment privilégié.

Le téléphone de Yuki se mit à sonner et il s'excusa pour aller voir qui appelait. Vraisemblablement ce n'était pas un appel qu'il appréciait. Le blond ne prit pas la peine de décrocher mais raccrocha directement avant de revenir vers Ryuku, la mine plus pâle. Ryuku soupçonna quelque chose mais son ami tenta d'écarter l'événement, revenant à sa question.

- Oui, va pour un joint.

Il laissa quelques secondes en suspend avant de reprendre la parole, le questionnant sur l'appel qu'il venait d'avoir. Si Yuki ne voulait pas répondre il éluderait sans doute une fois de plus la chose.

- T'es parents ?

Il lui indiqua le portable. Yuki avait beaucoup de mal avec ses parents. Il les avait fuit, littéralement pour venir s'installer ici. Il avait coupé les ponts avec eux et espérait juste avoir la paix. Il pensait dans toute qu'ils arrêteraient d'appeler à un moment ou un autre.

- Ils doivent s'inquiéter pour toi. Tu devrais peut-être une fois leur répondre, leur dire que tout va bien. Enfin tu fais ce que tu veux.

CODAGE DE © MRS HYDE.

_________________
" Je lui ai démoli le bras, d'accord ! Mais c'était un accident absolument involontaire. Ça aurait pu arriver à n'importe qui. [...] Une perte momentanée de coordination musculaire, tu vois. Quelques petits kilos d'excédent d'énergie par seconde, par seconde ! "- Shining.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 49
Date d'inscription : 16/04/2014
→ Multicompte : Watanabe Nezumi

MessageSujet: Re: Au son de la musique [PV Ryuku]   Jeu 15 Mai - 14:30


Au son de la musique
C'est l'heure !


Yuki regarda son ami et souris un peu lorsqu'il accepta pour le joint. Fumer lui ferait le plus grand des biens. Il en avait particulièrement besoin en ce moment. Le blond ramena ses cheveux en arrière avant de hocher la tête à la réponse de Ryuku. Il irait tout préparer une fois qu'ils auraient terminé de manger. Pour éviter le sujet qui fâche, le plus grand allait changer de sujet, mais son ami ne lui permit pas et demanda le premier s'il s'agissait de ses parents. Yuki soupira un peu avant de s'installer normalement sur le canapé. Il ne voulait pas vraiment avoir à aborder le sujet et le fait que ses parents veuillent le joindre le mettait mal à l'aise. S'il y a bien une seule personne qui puisse intimider le jeune homme c'était son père. Il avait toujours eu très peur de lui et savoir qu'il aurait certainement à lui refaire fasse l'angoissait. Il avait la boule au ventre rien qu'à y repenser ... Il ne répondit pas à la question du plus jeune qui décida de continuer. Leur répondre ? Et puis quoi encore ? Autant se jeter dans le vide aussi ! Le blond plongea son regard azur dans celui de son meilleur ami.

« Non ... Je ne préfère pas leur répondre ... » Yuki voulait se changer les idées au côté de son meilleur ami pour ne plus avoir à penser à ses problèmes financiers, mais malheureusement, il fallait que ses parents se mettent à l'appeler ... « Je sais ce qu'ils veulent et il est hors de question que je retourne à la maison ... Pas après ça ... » Un silence marqua la pause de Yuki dans son discours avant qu'il se laisse tomber contre le dossier mettant une fois encore ses mèches en arrière. « Je ne veux pas avoir à leur parler ... Ils savent l'emprise qu'ils ont sur moi ces sales ... »

Yuki se tut de crainte de dire le fond de ses pensées à voix haute. Il ne voulait pas faire partager sa haine avec son meilleur ami et encore moins sur ce qu'il pensait de ses parents ... Cela pourrait sans doute faire fuir Ryuku. Même s'il avait connu pire de la part du plus grand, ce dernier préférait ne pas avoir à dire de vulgarité ce soir. Il se racla la gorge comme pour fermer cette parenthèse plus qu'embêtante pour le blond. Ce dernier se tourna à nouveau en direction de son interlocuteur. Mais avant qu'il ne puisse dire quoi que ce soit il se tut refermant immédiatement la bouche. Il voulait vraiment changer de sujet, mais trop se précipiter pourrait certainement l'emmener trop loin. Il voulait se changer les idées après tout mais ne voulait pas encore en parler au bandé. Un sourire amer se dessina sur ses lèvres avant qu'il ne rie discrètement. Quelles pensées absurdes. En voyant le regard de Ryuku, le plus grand s'arrêta de sourire en secouant la tête. Mais avant que le blond ne puisse se justifier, on sonna à la porte.

« Je vais ouvrir. »  Déclara Yuki avant de lier le geste à la parole en se relevant. Il remercia le livreur qui s'en alla sans rien demander. Yuki fronça un peu les sourcils penchant un peu la tête sur le côté. « Tu as déjà réglé la note ? » Demanda le blond en refermant la porte et en allant s'asseoir près de son homologue. Apparemment oui, car le livreur ne lui avait rien demandé. Tant mieux. Yuki installa tout sur la table avant d'aller prendre des serviettes au cas où. « Bon et bien bon appétit alors ! » Déclara le plus grand en se rasseyant.

Il mangea son repas tranquillement le regard dans le vague. Ça faisait longtemps qu'il n'avait plus mangé un repas comme celui-là ! En vérité, ça faisait longtemps qu'il n'avait pas mangé de repas normal. Un sandwich par-ci par-là ou bien rien du toute la plupart du temps. Ça lui faisait du bien pour une fois d'avoir quelque chose de conséquent dans l'estomac. Il leva les yeux vers la bière que Ryuku avait sans doute dût commander et sourit doucement en voyant que son ami avait pensé à lui. Il en profita pour en boire une gorgée puis reposa l'objet en verre sur la table.

« Bon alors c'est quand que tu viens te faire tatouer, toi ? » Demanda Yuki pour plaisanter et ne pas laisser le silence gagner la pièce. Bien entendus, il n'était pas sérieux, c'était juste pour voir la réaction de son ami qu'il avait dit ça. « Je te fais même un prix si tu veux ! Et je m'en charge moi-même ! » Surenchérit le blond le sourire aux lèvres. Pourquoi ne pas commencer par un sujet comme celui-ci avant de fumer un peu ?


100x100

Ft.

Usagi Ryuku
100x100

Our story

Meilleur ami depuis longtemps. Leur rencontre ils la doivent à la musique.
100x100

HRP

Un peu court à mon goût mais je n'ai pas pus faire mieux désolée ><

© Narja - Never-Utopia

_________________


Last heaven of mine:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin ▲ La fureur du dragon.
avatar
Messages : 215
Date d'inscription : 31/12/2013
→ Multicompte : Kiba Chunsa

MessageSujet: Re: Au son de la musique [PV Ryuku]   Jeu 22 Mai - 17:54




Ryuku & Yuki

Comme attendu Yuki déclina la proposition de leur répondre. Ryuku n'avait pas vécut la même chose que lui et ne savait donc pas à quel point leur relation était compliquée. Il préféra laisser courir. Après tout c'était la décision de son meilleur ami et ce n'était surement pas lui qui lui ferait des leçons. La porte sonna et le livreur amena la commande aux deux amis. Idéal pour changer de conversation.

- Tu as déjà réglé la note ?

Ryuku acquiesça. Il se doutait que s'il ne le faisait pas avant l'arrivée du livreur Yuki voudrait tout au moins régler la moitié. Hors Ryuku avait vraiment envie de lui offrir le repas, juste pour ce soir. Techniquement c'était plutôt ses parents qui payaient le repas.
Les deux amis commencèrent à manger. Yuki lança une nouvelle conversation, demandant à son ami quand est-ce qu'il viendrait se faire tatouer. Cela le fit sourire. Il est vrai que Yuki se débrouillait vraiment bien dans ce domaine et s'il devait se faire tatouer c'est sans doute chez lui que Ryuku se rendrait. Il avait une immense confiance en lui après tout.

- Pas tout de suite. Mais merci pour la proposition.

Ryuku n'avait pas encore de tatouage et il n'avait rien contre l'idée de s'en faire faire un, mais pour le moment il n'avait pas réellement d'idée de motif. Il préférait donc attendre que quelque chose lui tape aux yeux, histoire d'être sur de ne pas s'en lasser trop vite.

- Tu devrais lancer ton propre commerce. Ton patron est apparemment un abruti et t'es plutôt doué.

Ryuku termina bientôt son repas. Il but une gorgée et reposa son attention sur son ami.

- Quand tu décidera d'être ton propre patron je veux être ton premier client.

CODAGE DE © MRS HYDE.

_________________
" Je lui ai démoli le bras, d'accord ! Mais c'était un accident absolument involontaire. Ça aurait pu arriver à n'importe qui. [...] Une perte momentanée de coordination musculaire, tu vois. Quelques petits kilos d'excédent d'énergie par seconde, par seconde ! "- Shining.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 49
Date d'inscription : 16/04/2014
→ Multicompte : Watanabe Nezumi

MessageSujet: Re: Au son de la musique [PV Ryuku]   Ven 6 Juin - 14:26


Au son de la musique
Dessine ton futur


Au moins, cela avait suffi à décrocher un sourire à son ami. Il aimait bien le voir sourire. Il ne savait pas vraiment pourquoi, mais cela avait pour effet de redonner un peu de joie à Yuki. Lui qui se terrait toujours dans son coin voir Ryuku lui permettait de décompresser un peu de temps en temps. Sur ceux son ami refusa le tatouage pour le moment ce que Yuki comprenait parfaitement. C'est normal après tout. Il fallait avoir l'argent et la volonté. Un tatouage, ça ne se fait pas au hasard. Le blond se renfonça dans le canapé en riant.

« Je déconnais ne t'en fait pas ! Tu viendras quand tu veux ! » Le plus grand afficha un sourire heureux avant de se lever pour chercher dans tous ses papiers de dessins.

Yuki tourna le visage en entendant la voix de son ami. Oui certes, il aimerait bien être son propre patron et avoir sa propre boutique de tatouage, mais malheureusement cela coûtait de l'argent et ce boulot n'était que temporaire, ou du moins, Yuki l'espérait. Il aimait bien le tatouage, mais il ne voulait pas en faire son métier définitif. Non lui ce qu'il voulait, c'était la scène et les paillettes. La phrase de son ami toucha profondément le tatoueur qui revint avec des carnets et quelques stylos dans les mains. Il se rassit près de Ryuku avant de tout poser à côté de lui.

« C'est très gentil ... Mais malheureusement, je ne pense pas que ce sera pour bientôt. Ce serait déjà un miracle que je garde le job ... » Le blond se pinça les lèvres, embarrassé par la conversation qu'il avait surpris entre son patron et un client. « Enfin, on verra bien. Mais je serais ravi que tu sois mon premier si jamais ça arrive ! » Yuki pris un de ses carnets et tourna les pages remplies de croquis. « Regarde, c'est celui-là que je veux me faire. » 

Le jeune tatoueur posa le carnet sur la table et montra du doigt le dessin qu'il avait soigneusement fait. Il s'agissait d'une clé de sol stylisée par le blond. Elle paraissait difficile à réaliser, mais après des heures de travail, Yuki avait réussi à l'achever et il était fier de son travail.

«  Je veux me la faire ici. » Annonça le blond en remontant sa manche et en montrant l'intérieur de son poignet. « Certes, c'est sur les veines, mais je suis habitué à la douleur. Puis je suis solide hein ? » Le blond rit un peu avant de tout poser d'un côté. « Et toi ? C'est où que tu aimes te le faire ? »

À dire vrai Yuki ne savait pas vraiment si son ami avait réfléchi à cette éventualité, mais l'emplacement est important aussi et pour le blond cela représentait quelque chose. Peut-être Ryuku n'avait-il pas vraiment de préférence. Ce qui compte, c'est le tatouage en lui-même. Le plus grand s'installa correctement avant de regarder la table basse. Il débarrasserait plus tard de toute manière, ils n'étaient pas pressés ni l'un ni l'autre.

« Si tu veux, je peux t'aider à voir ce que ça donne. » Proposa le jeune chanteur en fouillant dans ses affaires pour sortir un feutre noir. « Ça peut toujours aider à se rendre compte. »


Quoi de mieux avant de fumer ? Yuki jeta un œil vers son horloge digitale. Il n'était pas bien tard et puis comme d'habitude, les deux garçons ne se couchaient qu'à des heures tardives ce n'était pas vraiment un souci. Le plus grand regardait son ami avec un sourire en coin. De toute façon, il savait qu'il avait confiance en lui puis ça partait à l'eau en frottant un peu. Yuki avait déjà essayé pour son tatouage et ça aide vraiment à se rendre compte de ce que ça donne. C'était histoire d'avoir une occupation.


100x100

Ft.

Usagi Ryuku
100x100

Our story

Meilleur ami depuis longtemps. Leur rencontre ils la doivent à la musique.
100x100

HRP

Un peu court à mon goût mais je n'ai pas pus faire mieux désolée ><

© Narja - Never-Utopia

_________________


Last heaven of mine:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin ▲ La fureur du dragon.
avatar
Messages : 215
Date d'inscription : 31/12/2013
→ Multicompte : Kiba Chunsa

MessageSujet: Re: Au son de la musique [PV Ryuku]   Sam 2 Aoû - 15:49




Ryuku & Yuki

Yuki lui confia qu'il doutait déjà qu'il garde son job actuel. Pourtant c'était un très bon tatoueur d'après ce qu'on disait... Ce patron devait être un parfait imbécile pour laisser s'échapper un employé comme ça. De toute façon, pour Ryuku Yuki serait toujours le meilleur. Favoritisme ? Oui, et alors ?

Son ami lui montra ensuite un dessin qu'il avait fait. Son futur tatouage semble-t-il. Ryuku s'en saisit et l'observa. Yuki était définitivement doué en dessin. Le blond laissa s'échapper un petit sourire satisfait puis l'écouta lui indiquer l'endroit où il aimerait se le faire.

- Certes, c'est sur les veines, mais je suis habitué à la douleur. Puis je suis solide hein ?

En effet, Yuki était assez solide. Il s'était d'ailleurs surement prit des coups par le passé, lorsqu'il était encore étudiant. Peut-être lui arrivait-il encore aujourd'hui d'avoir recourt à ses poings ?!
Il lui demanda ensuite où est-ce que lui aimerait se faire tatouer. Ryuku n'y avait pas vraiment réfléchit. Il n'était déjà pas sur de se faire tatouer. Peut-être quelque chose rappelant un dragon ? Un kanji ou simplement un dessin stylisé de dragon.... Selon son envie il choisirait le lieu où le faire car oui, ça dépendait aussi du tatouage qu'il ferait. Le dos peut-être ? Ou le bras ? Allez savoir.

- Bonne question. J'en sais rien.

Yuki finit par sortir un feutre noir de son bazar. Ryuku sourit, comprenant ce qu'il avait en tête. C'était atelier dessin ce soir ?

- Vas-y, fais-toi plaisir. Je te fais confiance, surtout si ça s'efface..... Ca s'efface pas vrai ?

Ca aurait été con de se retrouvé couvert de faux tatouages pour une semaine, bien que du moment que ce n'était pas permanent ça allait à Ryuku. Qu'on le voit débarquer à Majisuka Suzuran avec des tatouages ? Il s'en fichait complètement. Ca ne regardait pas les autres.

CODAGE DE © MRS HYDE.



Désoler de ce gros-gros retard :s

_________________
" Je lui ai démoli le bras, d'accord ! Mais c'était un accident absolument involontaire. Ça aurait pu arriver à n'importe qui. [...] Une perte momentanée de coordination musculaire, tu vois. Quelques petits kilos d'excédent d'énergie par seconde, par seconde ! "- Shining.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 49
Date d'inscription : 16/04/2014
→ Multicompte : Watanabe Nezumi

MessageSujet: Re: Au son de la musique [PV Ryuku]   Jeu 7 Aoû - 8:41


Au son de la musique
Dessine ton futur


À la question du blond, le bandé sembla réfléchir un instant. Le tatoueur ne bougea pas regardant le bassiste totalement plongé dans ses pensées. En effet s'il n'avait même pas eus l'idée de se faire un tatouage à la base, il n'allait pas choisir son emplacement. En attendant le blond resta figer ne bougeant pas. Son horloge digitale venait d'afficher 00h00. En effet, il n'était pas bien tôt ... De plus, Yuki travaillait le lendemain. Cela ne lui posait pas grandement problème de se coucher à des heures pas possibles, il l'avait déjà fait pour le boulot de toute manière. Mais peut être son ami avait cours demain ? De toute façon, il savait qu'il n'était pas du genre à s'effondrer aussi facilement cela ne lui posait donc aucun problème. Puis s'il voulait dormir, il lui aurait sans doute dis.

Finalement le bandé répondit qu'il n'en avait pas la moindre idée. Sa réaction fit un peu rire le tatoueur qui ne put s'en empêcher. Tout ce temps de réflexion pour en arriver à cette conclusion. Il n'y avait qu'avec Ryuku qu'il riait comme ça. Même sourire, il ne le faisait jamais avec les autres, il n'y a que le bassiste qui arrivait à lui redonner le sourire. Et étant donné qu'il ne se force jamais c'est bien entendu qu'il est sincère sur ce point. Puis lorsque le bandé remarqua le stylo que tenait le tatoueur dans sa main il ne mis pas longtemps à comprendre où voulait en venir Yuki. Il accepta donc la proposition silencieuse de l'autre blond avant de demander deux fois si ça s'efface.

« Mais oui fais-moi confiance ! » Répondit presque immédiatement Yuki. Bien entendue que ça s'effaçait ! N'importe quel feutre s'efface même les indélébiles quand on frotte bien !

Le jeune tatoueur prit le bras de son ami et ouvrit son carnet de dessin à la page où y était dessinée la note de musique. Il voulait voir ce que ça pouvait donner sur une autre personne. Il releva la manche du bassiste avant de prendre le bouchon du stylo entre ses dents et le retirer d'un coup sec. Il posa la mine du feutre au niveau de ses veines avant de regarder un instant son carnet. Il s'affaira à commencer la courbe de la clé de sol en s'appliquant le plus possible. Il posa le bouchon sur un coin de la table basse avant de continuer. Tout en restant concentré le blond eut un léger sourire.

« L'encre s'efface à condition que tu frottes bien. Tu auras un peu la peau rouge ensuite mais ça devrait aller. » Annonça-t-il, tout en continuant son dessin.

Il avait préférait attendre d'avoir commencé avant de le li dire. Pas qu'il voulait absolument que son ami le laisse faire, mais plutôt parce qu'il aimait le taquiner un peu. Ce genre de chose était le passe-temps de Yuki et le bandé devait le savoir depuis. En effet, le tatoueur aimait bien l'embêter un peu. Rien de bien méchant, juste de la simple provocation entre amis. Le blond continua donc son travail terminant enfin le contour de la clé de sol. Il retira son stylo pour regarder son travail.

« Voilà pour le contour. Je te fais l'intérieur maintenant ? » Demanda le blond non sans un sourire au coin de lèvres. Bien entendus, cela voulait dire qu'il allait frotter plus, mais il préférait demander au cas où.


100x100

Ft.

Usagi Ryuku
100x100

Our story

Meilleur ami depuis longtemps. Leur rencontre ils la doivent à la musique.
100x100

HRP

C'est rien pour le retard ne t'en fait pas ^^. Moi aussi j'ai pris du retard ailleurs alors c'est rien ne t'inquiète pas :3

© Narja - Never-Utopia

_________________


Last heaven of mine:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Au son de la musique [PV Ryuku]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Au son de la musique [PV Ryuku]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Décès d'Éval Manigat, père de la musique du monde québécoise
» La musique au Moyen Âge
» Musique médiévale
» Quiz #12 La Musique du Quebec (no1)
» Des instruments de musique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MAJISUKA SUZURAN :: 
Tokyo lifestyle
 :: → Harajuku. :: → Habitations.
-