Deux lycées de seconde zone de Tokyo ont été presque abandonnés par leurs directeurs. Pourquoi ? Car ces deux écoles, MajiJo, l'école des filles et Suzuran, l'école des garçons, sont réputées pour contenir des délinquants. En effet, leur but est d'atteindre le sommet du lycée pour en devenir le boss. Un Yakuza, Yukata Shin à ouvert un nouveau lycée et réunis les deux écoles pour n'en faire qu'une seule. Seulement, entre les Team qui s'affrontent, la cohabitation difficile, ceux qui veulent étudier et ceux qui veulent se battre, les élèves oublient une chose. Pourquoi un yakuza aussi puissant aurait fait cela ? Pourquoi un homme riche et aussi mesquin dépenserait des millions de yens pour ouvrir une nouvelle école ? N'oubliez pas de chercher le complot car il est peut-être bien plus proche que vous ne le pensez...


Partagez | .
 

 Au son de la musique [PV Ryuku]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Messages : 49
Date d'inscription : 16/04/2014
→ Multicompte : Watanabe Nezumi

MessageSujet: Au son de la musique [PV Ryuku]   Lun 21 Avr - 14:04


Au son de la musique
Fais comme chez toi !
La pluie tombait par petite goutte dehors. Il était actuellement 19H et voilà une heure que Yuki avait terminé son travail. Le jeune homme regardait la rue du haut de sa fenêtre se demandant si son ami allait quand même venir vu le temps. Bon connaissant Ryuku ce n'est pas une petite pluie qui allait l'arrêter ... Le blond posa son front contre la vitre en soupirant. Il réfléchissait à comment arrondir ses fins de mois et surtout si n'allait pas être éjecté avant la fin de l'année ... Il ne parlait à personne de ses problèmes d'argent et ne comptait pas le dire à qui que ce soit. Même sa confidente n'en était pas informée. Il ne voulait pas en demander à qui que ce soit et se débrouiller seul. En même temps lorsqu'on voit où vit Yuki, on se doute que l'argent n'est pas quelque chose qu'il a fréquemment ... Mais il voulait se battre pour y arriver. Même s'il avait à peine de quoi s'acheter à manger et encore ... Il avait pensé entendre son patron au téléphone menaçant de le licencié, car quelqu'un de plus expérimenté, c'était proposé il y a peu. Yuki fronça les sourcils en repensant à sa avant de donner un coup dans sa table basse. Il alla s'asseoir sur son canapé plongeant sa tête dans ses mains. Il retira ses cheveux en arrière avant de s'installer un peu mieux.

Comment allait-il faire sans argent ? Et bien tout simplement, il vivrait dans la rue pas d'autre choix ... La propriétaire lui avait laissé un peu plus de temps pour payer son loyer, mais il savait qu'il n'aurait jamais l'argent nécessaire. Et plutôt mourir que d'affronter ses parents ... Il y avait bien une raison pour laquelle il était partie et il ne voulait pas avoir à revivre les coups incessants de son père. Malgré le fait qu'il se soit endurci, il sait très bien qu'il ne peut pas lever la main sur un aîné. Qui plus est, son père. Alors si jamais il se retrouver sans loyer et sans travail tout serait fini ... Ce serait tellement plus simple s'il parvenait à percer dans la musique ... Mais malheureusement tout ça est loin d'être une carrière sûre ... C'est pour ça qu'il souhaite à Ryuku d'avoir un avenir sûr pour ne pas se retrouver dans la même situation que lui ... Le jeune homme soupira se retrouvant dans une impasse. Mais il se tairait, il préférait faire penser que tout va bien les choses sont plus simples pour les personnes qui vous entourent ...

Le blond se redressa pour sortir une cigarette de son paquet et l'allumer. La fumée s'échappa de sa bouche pour se rependre un peu partout dans la pièce principale du studio. En allant ouvrir la fenêtre pour aérer le jeune vit son ami se diriger vers l'entrée du bâtiment. Il recracha la fumée par la fenêtre avant d'aller lui ouvrir à la porte d'en bas. Il laissa ouverte sa porte d'entrée sachant parfaitement qu'il connaissait le chemin par cœur pour le nombre de fois où il était venu ici. Il alla s'affaler à nouveau sur le sofa attendant que son ami arrive. Il put entendre ses pas approcher et la porte se fermer. Les yeux azur de Yuki se tournèrent vers son ami et il arbora un faible sourire.

« Salut Ryuku, tu vas bien ? » Le blond se décala sur canapé pour lui laisser de la place. Il se doutait qu'il revenait de cours. Ou alors il ne savait pas vraiment d'où il revenait. « Ne fais pas attention du bordel, mais bon, tu dois être habitué depuis.   » Le blond prit sa guitare pour la prendre sur ses genoux avant de tirer une autre bouffée de fumée sur sa cigarette. « Alors les cours comment ça se passe ? »


Yuki termina sa cigarette avant de l'écraser dans le cendrier sur la table basse. Il jeta son paquet sur cette dernière et fit un signe de tête à son ami pour lui montrer qu'il pouvait se servir. Il va falloir aussi qu'il pense à réduire sa consommation de cigarette sinon bientôt, il n'aurait plus de quoi s'acheter de quoi manger. Le regard du blond se posa sur Ryuku attendant ses réponses.


100x100

Ft.

Usagi Ryuku
100x100

Our story

Meilleur ami depuis longtemps. Leur rencontre ils la doivent à la musique.
100x100

HRP

Si quelque chose ne te convient pas n'hésite pas à me le dire ! ^^

© Narja - Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin ▲ La fureur du dragon.
avatar
Messages : 215
Date d'inscription : 31/12/2013
→ Multicompte : Kiba Chunsa

MessageSujet: Re: Au son de la musique [PV Ryuku]   Lun 21 Avr - 19:12




Ryuku & Yuki
C'était un jour d'école. Comme toujours à Majisuka Suzuran les cours ne se passaient pas sans au moins une bagarre. Ryuku n'en avait pas été acteur cette fois-ci. Il avait observé un conflit démarrer en cours de math entre deux élèves pour se terminer dans les couloirs, la porte défoncée. Il s'en moquait assez, ce n'était pas ses affaires. Ca aurait été le cas si l'un des types avait envoyé l'autre sur sa basse mais par chance son instrument n'avait rien. A croire que tout le monde y faisait attention. Peut-être était-ce le cas. Ryuku n'était pas réputé pour sa diplomatie, loin de la. Mieux ne valait pas le mettre en rogne et ça, tout le monde l'avait compris. Il y avait deux choses qu'il ne fallait pas abîmer dans l'école : sa basse et surtout sa soeur. Par chance ce jour la aucun des deux n'avait subit de dommages.

La sonnerie de fin des cours retentit et Ryuku sortit de l'établissement scolaire. Il avait sa basse sur le dos, dans l'étui qui lui servait aussi, lorsqu'il le prenait, de sac de cours. Ce n'était pas comme s'il lui fallait plus d'un bloc et d'un stylo... Tout le monde savait pertinemment que ce n'étaient pas les futurs médecins ou avocats qui sortaient de l'école. Le voir sans la moindre trace de bagarre devait déjà être étonnant pour les passants.

L'étudiant traina un peu en ville. Il avait du temps devant lui. Il était assez libre et par chance ses parents pouvaient facilement subvenir à ses besoins pour lui éviter de devoir prendre un job étudiant comme la plupart des autres élèves de Majisuka Suzuran. Il ne devait pas trop trainer non plus. Il avait promis à Yuki, son meilleur ami, de passer chez lui histoire de jouer un peu. C'était d'ailleurs pour cette raison qu'il avait promené sa basse dans toute l'école, ça lui évitait de devoir repasser par chez lui avant d'aller le voir. Il fut bientôt 19 H et la pluie tombait de plus en plus abondamment sur les rues. Ryuku leva les yeux au ciel. Aucun signe d'éclairci. C'est con... mais ce n'était pas ce qui l'arrêterait. Vous imaginez-vous l'un des plus redoutables combattant de Majisuka Suzuran stoppé par quelques gouttes d'eau ?

Bientôt Ryuku arriva dans le quartier d'Harajuku puis devant l'immeuble qui abritait le studio de Yuki. Il leva un instant les yeux vers la fenêtre de son ami pour le voir, une cigarette à la main. Il sonna alors à l'interphone et Yuki lui ouvrit la porte. Pour le reste Ryuku pouvait se débrouiller seul. Il entra dans l'immeuble et prit la direction du studio. La porte était entrouverte. Il entra, retira ses chaussures et sa veste trempée et se dirigea vers le salon où Yuki l'attendait.

- Ca va. Journée calme, et toi ?

Il s'installa sur le canapé, à côté de son ami, et posa sa basse de l'autre côté.

-  Ne fais pas attention du bordel, mais bon, tu dois être habitué depuis.

Ryuku n'était pas non plus l'as du rangement et pour tout dire le bordel qui régnait chez Yuki ne le dérangeait pas.

- Alors les cours comment ça se passe ?

Yuki lui fit signe qu'il pouvait se servir dans le paquet de cigarette s'il le désirait. Il n'en avait pas trop envie, pas maintenant. Il n'avait rien contre fumer de temps en temps mais dans l'immédiat il n'en avait pas besoin.
Ryuku se fraya une place sur la table basse et y posa ses pieds. Même si le quartier n'était pas le mieux fréquenté le studio lui était calme. Il s'était toujours senti bien ici et y venait assez souvent.

- Tranquille. Quelques bagarres comme toujours. Et toi le boulot ?

CODAGE DE © MRS HYDE.

_________________
" Je lui ai démoli le bras, d'accord ! Mais c'était un accident absolument involontaire. Ça aurait pu arriver à n'importe qui. [...] Une perte momentanée de coordination musculaire, tu vois. Quelques petits kilos d'excédent d'énergie par seconde, par seconde ! "- Shining.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 49
Date d'inscription : 16/04/2014
→ Multicompte : Watanabe Nezumi

MessageSujet: Re: Au son de la musique [PV Ryuku]   Mar 22 Avr - 15:47


Au son de la musique
On commence ?

« De même. » Répondit simplement Yuki lorsque son ami lui retourna la question. Ou du moins journée normale. Comme d'habitude, il y avait eu quelques bastons dans le coin et à un moment de la journée le blond pensait avoir entendue des coups de feu. Mais les Yakuza ayant leur quartier pas loin, Yuki se doutait que ce n'était pas un lieu de tout repos.


Le jeune homme ramena ses jambes sur le canapé pour s'asseoir en tailleur sur ce dernier. Ces yeux étaient plantés sur l'extérieur et il semblait un peu ailleurs. Il sera sa guitare contre lui et tourna le regard vers les affaires de son ami. Il avait amené sa basse et cela fit sourire le plus grand. Il n'avait pas oublié sa basse et cela prouvait que la musique comptait vraiment pour le bandé. Yuki s'enfonça un peu plus dans le canapé commençant à accorder sa guitare. Il laissa son ami faire comme chez lui, car de toute manière, il le lui avait demandé. L'autre blond ne prit aucune cigarette proposée par son meilleur ami et Yuki haussa les épaules continuant d'accorder sa guitare. Il sépara son regard de son instrument pour le poser sur le plus jeune qui venait de lui répondre. Yuki se doutait qu'il y avait certainement eu des bagarres étant donner qu'il s'agissait quand même du lycée le plus violent du coin. L'aîné des deux garçons hocha la tête avant de se perdre dans ses pensées pour un instant.

« Au boulot ? Tout va très bien, je t'assure ! » Il ne voulait pas en dire plus étant donner qu'il avait entendu que son renvoi était prémédité pour dans quelque temps. Cela embarrassait beaucoup Yuki, mais préféra ne pas trop s'enfoncer dans le sujet.

Il ne voulait pas avoir à inquiéter son ami et pour l'argent, il allait voir comment il allait s'en sortir. Si son ami savait à quel point, il avait de la chance d'avoir ses parents à charge qui s'occupaient de leurs enfants. Yuki lui n'avait pas une telle chance et c'est pour cette raison qu'il continue de se battre pour ne pas replonger. De toute manière, il n'avait pas d'autre choix. Le blond soupira avant de sourire pour ne pas trop alarmer Ryuku. Il tourna son regard azur qu'il posa sur ce dernier, sa basse entre les mains.

« On commence alors ? » Yuki gratta un peu les cordes pour se préparer un peu avant de récupérer un médiator posé sur la table à côté de lui. Même s'il était enseveli sous une tonne de papiers et autre avant de se mettre en place. « Tu as jusqu'à quelle heure avant ton couvre-feu ? »

Question stupide, il savait que s'il voulait Ryuku pouvait rentrer à l'heure qu'il voulait, mais on ne sait jamais peut-être avait-il des choses de prévus pour ce soir. Puis il ne voulait pas que son meilleur ami ait des ennuis avec ses parents non plus. Il avait déjà de la chance de bien s'entendre avec eux, il ne fallait pas qu'il gâche cette précieuse chance.


100x100

Ft.

Usagi Ryuku
100x100

Our story

Meilleur ami depuis longtemps. Leur rencontre ils la doivent à la musique.
100x100

HRP

Si quelque chose ne te convient pas n'hésite pas à me le dire ! ^^

© Narja - Never-Utopia

_________________