Deux lycées de seconde zone de Tokyo ont été presque abandonnés par leurs directeurs. Pourquoi ? Car ces deux écoles, MajiJo, l'école des filles et Suzuran, l'école des garçons, sont réputées pour contenir des délinquants. En effet, leur but est d'atteindre le sommet du lycée pour en devenir le boss. Un Yakuza, Yukata Shin à ouvert un nouveau lycée et réunis les deux écoles pour n'en faire qu'une seule. Seulement, entre les Team qui s'affrontent, la cohabitation difficile, ceux qui veulent étudier et ceux qui veulent se battre, les élèves oublient une chose. Pourquoi un yakuza aussi puissant aurait fait cela ? Pourquoi un homme riche et aussi mesquin dépenserait des millions de yens pour ouvrir une nouvelle école ? N'oubliez pas de chercher le complot car il est peut-être bien plus proche que vous ne le pensez...


Partagez | .
 

 fight club || Yoshin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: fight club || Yoshin   Dim 30 Mar - 21:53

Iketani Yoshin & Saheba Megumi

« living on a dangerous line »

Les premiers rayons de soleil revenait timidement percer le ciel de Tokyo. Un air frais et doux tombait sur la ville, faisant momentanément oublier la pollution ambiante. Les étudiants sortaient profiter de l'extérieur, donnant de nouveau prétexte à des escarmouche entre gang. Megumi avait finit par apprendre à les éviter, elle se faufilait de sa démarche de chat entre les bandes rivales, évitant soigneusement les zones de conflits. Le lycée n'était pas si mal quand on faisait abstraction de la violence ambiante qui y régnait en maîtresse absolue. Il est vrais qu'elle avait déjà eut quelques altercation, mais jamais rien de bien mauvais. En tout cas elle ne s'en était tirer qu'avec des insultes. Bien sûr, c'était désagréable, mais à Suzuran c'était presque une chance de n'avoir que ça. Étrangement Megumi regrettait de moins en moins son choix. Ici elle se sentait plus libre, et presque plus apaisée. Elle était loin des convention, loin de son univers de règles et sous-entendu.

Elle avançait de son pas rapide à travers la cours, appréciant la verdure du parc. On aurait presque put se croire dans une de ces écoles huppé où elle aurait dut être. Enfin, si on excluait les groupes de jeunes gens qui se toisaient, attendant l'occasion de se sauter à la gorge. C'était un lycée de loup, et chaque meute cherchait à posséder le plus grand territoire. La demoiselle était devenue experte à les observer, elle commençait même à pouvoir prédire lesquels allaient réellement en venir aux mains de ceux qui se contenterait de montrer les dents. D'une façon comme d'une autre elle évitait ses camarades, ne sachant pas trop comment se comporter avec eux. Ce lycée était peut être un trop gros défis pour elle ? Malgré toute sa prudence elle ne parvenait pas toujours à éviter les situation dangereuse. Elle en eut la confirmation quand au détours d'un chemin elle tomba sur un groupe entrain de se battre. La demoiselle resta interdite un moment. La seule pensée logique fut de rebrousser chemin... Hors voilà il semblait que les renforts arrivait par derrière.

Megumi n'avait rien d'une combattante, elle dansait, faisait ses devoirs, et se montrait sympathique. En soit ce qu'elle avait toujours fait. La seule chose qui la mettait en avant ici était son statut de capitaine de l'équipe de danse. Bientôt prise entre deux feux, la jeune fille trouva refuge dans une petite bambouseraie. Elle espérait sincèrement que personne ne l'y trouverait. En fait elle avait presque réussit puisque le combat prit fin sans qu'elle fut prit à partit. En fait c'est en sortant de sa cachette qu'elle sentit une présence dans son dos et une main se refermer sur son bras alors qu'une voix chuchota à son oreille « - et bien, une petite souris cachée ? » Megumi ne put retenir un petit crie de surprise et de peur. Comment n'avait-elle pas put remarquer qu'il restait quelqu'un ? « - Fichez-moi la paix! » lança-t-elle guère menaçante. C'était pas possible, elle n'appartenait à aucun gang, ne se faisait pas remarquer, tout le monde ignorait même que son père était un riche industriel... Alors, sacrebleu ! Pourquoi venait-il l'embêter ?!

© Chieuze

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: fight club || Yoshin   Mer 2 Avr - 13:35


    Dodo. Oui c’est cela. J’ai simplement envie de faire une bonne grosse sieste. Seulement, j’ai beau essayer de m’endormir sur ma table, mes camarades de classe sont bien trop bruyants pour que je puisse ne serais-ce que fermer les yeux deux secondes. Encore, s’il n’y avait que ça pour me gêner ce serait le top. Ma joue écrasée contre la table gelée, les rayons du soleil tapent juste au niveau de mes yeux légèrement plissés.

    Je porte mon attention sur le professeur qui essaie tant bien que mal de faire son cours. Il y arrive d’ailleurs à merveille. Du moins, si on compte les personnes imaginaires à qui il parle. Car je ne vois personne de la classe à par peut-être les deux ou trois intellos, écouter les explications du Sensei. Tous le monde s’en fou. Après tout, c’est tellement mieux de se taper sur la gueule et se vanter d’être plus fort que l’autre alors qu’on arrive même pas à la cheville d’un des sbires préféré de Serizawa.Je me relève sous un petit grognement.
    Je n’ai pas beaucoup dormis cette nuit. Allez savoir pourquoi… Cela m’arrive de temps à autre de faire des quasi-nuits blanches. Je ne vais pas me peindre, je tiens assez bien le coup par rapport à d’autres qui se seraient déjà écroulés, embrassant tendrement le sol.

    Finalement, je décide de sortir un livre, histoire de m’occuper un peu et de pouvoir rester un minimum éveillé. Je me lève donc de ma chaise pour aller m’assoir sur le rebord d’une des grandes fenêtres de la salle. J’aime beaucoup cet emplacement, surtout pour lire. Il ne faudrait juste pas que l’on me pousse. Bon, jusque là ça n’est jamais arrivé car je suis sur mes gardes et que même si je suis attentif au livre que je dévore, je garde un œil autour de moi et mes oreilles sont grandes ouvertes pour entendre les messes basses des autres.

    Des insultes ainsi que des bruits de coups de poings arrivent jusqu’à mes oreilles. Ils proviennent de dehors. Je tourne donc ma tête pour regarder le spectacle. Encore des Crows et des GPS qui se prennent la tête pour x raisons. Depuis que Genji est arrivé à Suzuran, les conflits sont bien plus nombreux. Et ceux-ci on triplés lors de la venue des élèves féminins de MajiJo et de l’arrivée de la Team d’une certaine Yuko. La Team Rappappa. A travers le grand groupe de Crows et de GPS qui s’est formé juste en dessous de moi, une fille attire mon attention. Seulement, bien vite celle-ci disparait de mon champ de vision. Je n’ai pas pu la voir correctement, mais à mon avis, elle est partie se cacher pour ne pas être prise au sein du conflit. Chose banal pour une nana. Surtout qu’elle a l’air bien roulée et qu’elle n’a pas trop le physique d’une combattante. Enfin je vous dirais, Yuko est assez banal dans son genre elle aussi.

    Sans même en informer le professeur, je sors de la pièce sans que pratiquement personne ne s’en rende compte. J’ai bien envie de voir cela d’un peu plus prêt. De plus, si la fille venait à être prise dans la bagarre, cela pourrait être plutôt intéressant mais surtout divertissant.  A ma plus grande des surprise, lorsque j’arrive dans la grande cours, je ne vois plus personne. Ils ont été se taper ailleurs ? Je n’en sais rien. C’est assez rare qu’un conflit se règle en aussi peu de temps. Surtout entre la Team de Genji et celle de Serizawa. Je le sais très bien, je suis moi-même membre des Crows.

    Les mains dans les poches comme toujours, je m’avance un peu et aperçois la fille de tout à l’heure. Je crois qu’elle ne s’est pas encore rendu compte qu’un mec est juste derrière elle. Un petit sourire moqueur se dessine sur mes fines lèvres et je décide de m’approcher encore un peu.Cette fille. Je crois la connaitre. Du moins, son visage me dit vraiment quelque chose. Ce ne serait pas… La fille au thé que j’ai rencontré dans la rue l’autre jour ? Je crois bien que si. Vu comment s’est terminé notre rencontre, j’en ai déduis qu’elle était une gosse de riche.

    Vu la voiture qu’elle se tape et le mec qui en est sortit… En tout cas, elle n’est pas du tout du genre à combattre il me semble. « Et bien et bien, Je ne savais pas que tu aimais t’en prendre à de petites biches sans défenses. » Dis-je au mec qui voulait s’en prendre à cette fameuse biche. « Tu me déçois beaucoup. Je croyais vraiment que tu étais plus du genre à t’en prendre à la Team de Yuko. Je me rends compte que tu n’as juste pas de couilles ni de fierté. » Continuais-je en ricanant légèrement. Ce mec je le connais bien, c’est un Crows. En tout cas, je crois qu’il est vexé et qu’il a juste envie de me foutre un poing dans la gueule maintenant. Je vois ses doigts se serrer entre eux puis se desserrer. Finalement, je crois qu’il n’a pas le cran de se mesurer à moi. Il va juste partir sans rien dire.  

         
Revenir en haut Aller en bas
 

fight club || Yoshin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Clubs et associations ∞ La première règle du Fight Club est "il est interdit de parler du Fight Club".
» Tar'ta gueule à la récré !
» Citations de vos films préférés.
» Un Fight Club made in Fairy Tail ça vous tente ?
» [Rôles] Les Personnages

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MAJISUKA SUZURAN :: 
Majisuka Suzuran
 :: → Extérieur. :: → Grande Cour.
-